Comment choisir une technique de méditation ?

choisir une technique de méditation

Le choix d’une technique de méditation s’effectue parfois à tâtons.

Dans ce qui se révèle être une véritable jungle de choix, d’options, de détails, choisir une technique de méditation est compliqué.

On cherche bien souvent des méthodes simples pour trouver la technique qui nous convient. Malheureusement, aucune solution ne permet de choisir en quelques claquement de doigts une technique pour méditer. Il est par contre possible de s’orienter vers de grandes familles, pour expérimenter ensuite au sein de chacune et trouver tout naturellement la technique qui nous convient.

Choisir une technique de méditation

Avant tout, soyez l’artisan de votre choix

Si vous attendez qu’on choisisse la technique de méditation qui vous convient à votre place, vous risquez d’aller au devant de sévères déconvenues. Tout d’abord, vous vous heurterez de plein fouet à la méditation qui est tout sauf une pratique passive. Ensuite, vous risquez fortement de vous sentir en total décalage avec la technique de méditation choisie pour vous plutôt que par vous. Au lieu de vous laissez imposer une technique en fonction de ce que l’on pense de vous, prenez le temps de réunir un maximum d’informations sur celles que vous connaissez déjà. Vous pourrez ainsi savoir si elles correspondent à votre tempérament, à vos attentes et à vos possibilités, ce qui implique que vous preniez le temps de les discerner. Petit à petit, vous verrez certaines techniques réapparaître fréquemment dans vos recherches, certaines retiendront votre attention. Ce ne sera pas pour rien. Étudiez-les de plus près, ce sont certainement celles qui vous correspondent et que votre esprit a déjà retenu. Si ce ne sont pas elles qui vous conviennent précisément, ce sont certainement des techniques dont elles sont proches. À mesure que vous préciserez vos attentes et que vous approfondirez votre réflexion, vous verrez quelques méthodes se dégager du lot, tout naturellement, presque sans plus d’effort de votre part.

Comment mal choisir sa technique de méditation

Quelles sont ces erreurs que vous risquez de commettre avec la meilleure volonté du monde et qui pourraient bien vous orienter vers des techniques de méditation qui ne vous correspondent absolument pas, risquant alors de vous détourner de la pratique en vous laissant croire qu’elle n’est pas faite pour vous ?

Vouloir changer du tout au tout

Il est tentant, lorsqu’on découvre des méthodes de méditation, de vouloir se diriger vers celle qui semble pouvoir nous apporter le changement le plus profond. Pourtant, quoi que vous fassiez, votre nature resurgira immanquablement. Il ne faut pas choisir une technique de méditation pour se changer mais plutôt pour apprendre à être ce que l’on est mais d’une meilleure manière. Vous êtes colérique, emporté, impulsif ? Plutôt que de chercher à devenir un océan de calme, apprenez à maîtriser cette incroyable énergie qui sommeille en vous et qui surgit pour l’instant d’une manière qui vous porte préjudice. Vous vous laissez facilement distraire ? Apprenez à méditer pour focaliser votre esprit, vous serez étonné par la précision dont il est capable une fois que vous aurez appris à vous en servir efficacement et par l’imagination dont vous ferez preuve face aux problèmes du quotidien.

Miser sur l’économie

Bien des méthodes de méditation proposent de devenir un méditant aguerri en quelques semaines, d’atteindre en quelques jours des états de concentration à faire pâlir d’envie les moines tibétains les plus expérimentés. En matière de méditation comme pour tout le reste, tout ce qui brille n’est pas d’or, loin s’en faut. La méditation est une pratique demandant énormément de travail, de répétition, d’expérience, de retour sur la pratique elle-même. Rien, absolument rien ne vous permettra de vous passer du travail propre à la méditation. Mais il y a une bonne nouvelle, ce travail, quand il est bien mené, est très agréable et il est toujours profitable, pour la méditation comme pour votre vie en général.

Suivre les modes

Régulièrement, de nouvelles modes de méditation émergent. Des techniques oubliées ou méconnues resurgissent et deviennent les méthodes préférées de toutes les stars désirant avoir une aura mystique. Vous n’avez que faire de ces modes. Ne vous intéressez jamais à une technique de méditation pour faire comme telle ou telle personne. Prenez le temps d’en rechercher les fondements, d’apprendre à en connaître les principes, les tenants et aboutissants. Si la technique vous correspond, passez sous la vague comme le font les surfeurs et pratiquez en vous moquant de tout le bruit qui entoure la pratique. Tout cela ne sera qu’éphémère et, si votre pratique est sincère, vous ne vous en apercevrez même pas, ou alors avec un rien d’amusement.

Comment choisir une technique de méditation ? En prenant le temps de faire un retour sur vous, puisque vous serez au centre de la pratique, puisque votre corps, votre esprit et votre tempérament seront les principaux outils de chaque séance. N’espérez pas passer outre cette recherche et méfiez-vous des choix trop faciles. Bien souvent, le chemin le plus emprunté n’est pas celui qui vous conviendra, sachez sortir des sentiers battus et suivre votre propre route, puisque c’est bien là ce dont il s’agit. Dès le choix de votre technique, vous allez devoir être l’artisan de votre pratique. Sachez découvrir ces tendances que vous pourriez cultiver, ne cherchez pas à être quelqu’un que vous n’êtes pas, tâchez plutôt de devenir cette personne que vous n’osez pas être, que vous ne savez pas être ou réveillez celle qui sommeille en vous.

Quelle est votre technique de méditation actuelle ? Comment l’avez-vous choisie ?

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    technique de meditation profonde

Discussion

  1. Bonjour,

    Ayant suivi la méthode de Bruno Lallement, j’ai beaucoup retenu de ses enseignements qu’il était primordial de s’écouter.
    Je pratique donc en fonction de mon humeur du moment. Je n’ai pas vraiment de « technique ». Je m’assois simplement pour regarder en moi, voir comment je fonctionne. Je m’accorde prends cet instant précieux pour reprendre de l’énergie.

    Merci,

    Cédric (seconnaitre)

Réagir

*