La méditation pour se soigner

La méditation pour se soignerDe récentes études ayant pour thème l’usage de la méditation pour se soigner ont été publiées et les résultats de celles-ci ont beaucoup fait par parler d’elles ! Elles démontrent, entre autres, que la méditation aide à mieux tolérer la douleur. En effet, la sensation de celle-ci peut diminuer de neuf dixième grâce à une heure de pratique méditative seulement !

La diminution de la douleur par la méditation passe par l’acceptation de celle-ci et la focalisation de son esprit sur sa respiration, sa posture ou encore un mantra. La technique exacte varie en fonction du type de méditation pratiquée.

Les résultats prometteurs de ces études ont déjà permis à la méditation d’être désormais recommandée par certains médecins contre la douleur mais aussi la dépression.

 

La méditation pour se soigner

Le magazine Slate.fr nous révèle les détails d’une étude publiée récemment sur le sujet.

Comment combattre la douleur? Subhana Barzaghi, qu’a rencontrée The Age, le grand quotidien australien, a fait de cette question la raison de son métier: elle enseigne la méditation afin de permettre aux patients de mieux encaisser le mal qu’ils peuvent ressentir. Elle s’appuie notamment sur des résultats récents d’une étude pour parler de sa méthode.

Les médicaments, par le biais, par exemple, des analgésiques, sont une solution évidente à la douleur, mais une étude publiée récemment par le Wake Forest Baptist Medical Center indique, en effet, que la méditation peut être plus efficace que la morphine.

Fadel Zeidan, l’un des chercheurs, précise que c’est la première fois qu’une enquête de la sorte révèle qu’une heure de méditation peut réduire à la fois la douleur ou la perception que le cerveau peut en avoir.

«Nous avons trouvé une vraie conséquence –une réduction de 40% de l’intensité de la douleur et de 57% au niveau de l’aspect déplaisant du mal. La méditation engendre une vraie décélération, comparativement à la morphine et aux antidouleurs qui  font décliner la douleur de 25%

Lors de cette étude, 15 volontaires, qui n’avaient jamais médité, ont accepté de suivre des séances d’environ 20 minutes au cours desquelles ils ont notamment appris à se focaliser sur leur respiration. Au cours de l’expérience, les «cobayes» ont été soumis à des tests de douleur à base de sources de chaleur ou de froid pendant des périodes de cinq minutes. Sous surveillance, leur cerveau a montré qu’après une séance de méditation, la douleur ou la sensation d’inconfort pouvait être diminuée jusqu’à 93%. Il s’avère que la réaction à la douleur était moins immédiate sous méditation que sous médication. En conclusion, Wake Forrest préconise la méditation à des fins thérapeutiques.

Voici également un mini reportage de France 2 sur le même sujet :

Vous êtes-vous déjà servi de la méditation pour diminuer la sensation de douleur ?

Si vous êtes intéressé par plus d’informations à ce sujet, je vous invite à laisser un commentaire à l’aide du formulaire ci-dessous !

Sujets abordés dans cet article

  • la méditation pour se soigner
  • méditation soin
  • se soigner par la méditation
  • soin et méditation


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

1 commentaire sur “0”

  1. Cette étude parue récemment montre des résultats étonnants : http://www.bienfaits-meditation.com/fr/recherches_scientifiques/cardiologie/circulation_2012_stress_reduction

    Mais il n’y a pas UNE méditation mais une énorme quantité de techniques. Elles ne sont pas identiques ni par leurs méthodes ni dans leurs effets. Les méditations qui ont fait l’objet de recherches sont rares.

    Une tentative de classement en trois catégories selon leur technique et les ondes EEG ici : http://www.bienfaits-meditation.com/fr/la_meditation_transcendantale/taxonomie_des_meditations_et_relaxations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *