Prendre conscience de ses vrais besoins grâce au renoncement

renoncement

Renoncer à ce que l’on veut et à ce dont on pense avoir besoin, mais aussi renoncer comme lâcher prise, voilà qui peut nous permettre d’avancer d’une manière très intéressante.

Le renoncement

Renoncer à ces désirs qui nous consument

Chaque désir assouvi nous conduit vers un nouveau désir à assouvir. Il semble que liste soit sans fin, que d’une réalisation naissent mille désirs supplémentaire, nous laissant alors une nouvelle fois dans l’insatisfaction. Tenter d’assouvir chacun d’entre eux nous fait entrer dans une course épuisante, où il faut toujours plus se démener et où la satisfaction va décroissante. À mesure que l’on atteint les buts que l’on désirait, l’on sent grandir en soi ce sentiment de frustration.

C’est en cessant d’assouvir ses désirs que l’on peut avancer. Il faut pour cela renoncer à eux, les laisser mourir en soi, sans leur apporter le but qu’ils nous font convoiter pour eux. Il faut user de tous les stratagème à sa disposition pour les faire mourir : en étudier les bases pour les saper, voir ce qui leur a donné naissance pour tenter de comprendre leur emprise sur nous et ainsi l’annuler, les scruter rationnellement, pour alors se rendre compte qu’ils n’ont aucun fondement et qu’ils nous poussent à des actions dangereuses ou malsaines.

Ainsi, les désirs vont peu à peu mourir et les vrais besoins vont pouvoir émerger. C’est vers eux que l’on doit se tourner, ce sont eux qui nous disent ce que l’on est vraiment et qui nous permettent d’être à l’écoute de notre être. Les envies, les désirs ne sont que des caprices injustifiés, plaqués sur nous par l’envie d’appartenir à un groupe social, par le marketing, par la peur, par le conformisme et toutes ces mauvaises raisons qui nous détournent de nous-mêmes.

Renoncer à tout contrôler, savoir lâcher prise

Combien de fois nous acharnons-nous à tenter de sauver une situation plutôt que d’accepter qu’elle soit perdue ? S’il s’agit de tenter tout ce que l’on peut, la cause est au moins noble, mais s’il s’agit d’exercer son besoin de contrôle, elle n’est que perte de temps et d’énergie. Il faut parfois accepter de ne pas avoir de pouvoir sur ce qui nous entoure et sur ce qui nous arrive. Bien souvent, l’on ne peut rien faire d’autre qu’attendre, malgré ce que tous les coachs et gourous du marketing peuvent vouloir nous faire croire. Parfois, des forces nous dépassant sont à l’oeuvre, et nous n’avons pas les moyens de leur répondre, de les contrer.

Alors, plutôt que de rager contre le mauvais temps, plutôt que de se désespérer pour une rage de dent et d’ajouter la colère à la douleur, l’amplifiant ainsi, plutôt que de craindre cet évènement que l’on ne peut éviter, lâchons prise, acceptons de courber un peu le dos et d’être mouillé par la pluie, acceptons de voir ses projets remis à plus tard ou annulés.

Quel besoin y a-t-il de s’emporter ? Aucun, cela ne changera rien, pester et se plaindre n’améliorera pas la situation. Profitons plutôt du plaisir de sentir la pluie sur soi, des odeurs qui naissent dans la ville sèche ou dans la campagne assoiffée. Profitons de ce temps libre inattendu pour mener à bien des tâches trop longtemps remises au lendemain. Soyons bon perdants et reconnaissons notre impuissance. C’est là une leçon d’humilité que nous avons toujours intérêt à apprendre.

Renoncer, ce n’est pas baisser les bras, c’est, bien au delà, accepter de garder notre place dans un univers dont nous ne maîtrisons pas tout. C’est aussi faire le choix de ne pas se laisser gouverner par ce que l’on nous impose, par des choix qui ne sont pas les nôtres ou par des envies qui ne cessent de se présenter. C’est garder autant de contrôle que possible sur sa personne. Voilà deux facettes d’un même acte qui ont beaucoup à nous apporter.

Sujets abordés dans l’article :

  • Laisser ses vrais besoins émerger
  • Renoncement
  • Renoncer
  • Renoncer et développement personnel


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *