Pourquoi être ouvert aux synchronicités ?

synchronicitéSelon Carl Gustav Jung, la synchronicité est l’occurrence d’au moins deux éléments sans lien de causalité mais dont l’association a un sens pour celui ou celle qui les perçoit. Ce sont ces coïncidences qui nous permettent d’évoluer de manière inespérée, qui nous offrent les tremplins dont nous avons besoin.

Il s’agit, bien sûr, d’un défi pour les plus cartésiens, puisqu’il n’y a pas de causalité, puisque le sens est tout entier créé par ceux qui observent les synchronicités et que chacun y voit ce dont il a besoin. Pourtant, ce sont fréquemment les vecteurs des plus grands et beaux changements dans nos vies.

Ce que sont les synchronicités

Un exemple simple permet d’expliquer les synchronicités. Vous pensez à un ami de manière fortuite, à un ami dont vous n’avez pas de nouvelles depuis longtemps. Le lendemain, vous le croisez justement. C’est une coïncidence. Vous désirez déménager, vous cherchez un nouveau logement et vous découvrez dans une conversation avec un ami que celui-ci connaît justement un logement libre qui pourrait vous plaire. C’est une autre coïncidence.
Si c’est justement l’ami à qui vous pensiez et que vous avez croisé qui vous parle de ce logement, c’est une synchronicité.

La synchronicité se définit également par l’absence de lien de causalité entre les éléments faisant sens. Ils se relient grâce au sens que nous leur donnons, mais il n’existe pas d’autre jonction entre eux.

Pourquoi prêter attention à ces phénomènes ?

Les synchronicités sont souvent à l’origine de changements importants pour nous. Ils nous apportent les réponses que nous attendons. Nous cherchons parfois des moyens de nous sortir d’une situation dans laquelle nous n’évoluons plus (relation, travail, logement…). Trop souvent, nous ne réalisons pas que des réponses, sinon les réponses, sont sous nos yeux. Il nous suffirait de prêter un peu d’attention à notre monde, de le lire, tout simplement, pour découvrir un sens à bien des éléments que nous ignorons. Il n’est pas déraisonnable de donner un sens au monde, et cela est même très rassurant. Il est même surprenant de voir qu’à mesure que l’on prête attention aux coïncidences, elles se font de plus en plus nombreuses et les synchronicités sont de plus en plus nombreuses. Il n’y a rien à craindre à se prêter à ce jeu. S’intéresser aux synchronicités ne vous prive pas de votre sens critique et si les solutions qui se présentent ne vous conviennent pas, vous pouvez toujours continuer à chercher.

Les synchronicités nous prouvent souvent que l’analyse froide et mathématique de notre environnement n’est pas la plus intéressante. Il est rassurant de voir que certaines choses importantes ne sont pas encore mises en équation et que l’on peut continuer à profiter de ces petites coïncidences qui ne font sens que pour nous, surtout lorsqu’elles nous ouvrent les portes d’une carrière passionnante, d’une relation intense, d‘une vie plus belle en général. Pour vous en convaincre, prêtez simplement attention à ces éléments qui ne vous intéressez que si peu, prenez le temps de penser à ceux que vous avez déjà connus, vous verrez s’ouvrir tout un monde de propositions et de possibilités !

Avez-vous déjà vécu des synchronicités ? Votre partage d’expérience est le bienvenu !

Sujets abordés dans l’article :

  • Coïncidences
  • Être ouvert aux opportunités
  • S’ouvrir à de nouvelles possibilités
  • Synchronicité
  • Tournant de vie


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

9 commentaires sur “9”

  1. Plus j’avance sur mon chemin de vie, plus la lumière est claire. Je rencontre de plus en plus de confirmations de mes valeurs et croyances. Je me sens moins seul, alors Merci pour cet article !

  2. Bonjour Cédric

    Prêter attention aux synchronicités c’est se donner une chance d’avoir que notre boussole intérieure qui nous guident aux moments où nous en avons le plus besoin

    Certaines synchronicités peuvent littéralement bouleverser notre vie (cela m’est arrivé plusieurs fois) et elles sont toujours là pour nous aider, pour nous donner des solutions auxquelles nous n’avions pas pensé, j’appelle souvent les signes qu’elle nous envoie les petits cailloux de la synchronicité comme ceux du Petit Poucetils nous ramènent vers le centre vers ce qui nous est destiné … si nous y prêtons attention bien sûr

  3. J’ai vécu plusieurs synchronicites, au début sans les repérer, de plus en je les identifie avec un petit sourire. J’ignore qui remercier mais j’aime cette facilité de vie, que je ne dompte pas.

  4. oui moi j’en ai connu aussi, mais la plus grosse a bien bouleversé ma vie mais pour le pire…ai je mal vu, mal compris? surtout que depuis tout ou presque semble continuer à m’empêcher de rebondir pour m’en sortir… alors l’énergie, l’espoir, l’envie même s’estompent…et pourtant je me débat encore parfois …si l’univers a un plan pour moi qu’il le dise qu’on y aille tout de suite…car

  5. Les synchronicités me font peur.
    Pour ma part elles se manifestent dans un contexte négatif en rapport avec ma conscience ou mon inconscient, à moins que ce ne soit avec mon subconscient, mon ça ou l’inconscient collectif (relatif a quelques erreurs de jeunesse et de mœurs)
    Trop compliqué pour que je m’y retrouve.
    Impossible donc de faire un pas de travers sans que celles-ci ne me rappelle à l’ordre au travers des diffèrent média que l’on utilise au quotidien (télévision, radio, musique etc….) et c’est décuplé si je fume un joint ou boit un verre (pas envie de vivre comme un saint, j’en suis pas un. je ne suis pas le diable non plus).
    Ça en devient dangereux parce-que je me coupe du monde, je me repli et me renferme sur moi-même.
    Petit à petit, plus rien ne passe au niveau feeling et communication et je fini (seul) par tomber dans un délire d’interprétation et de persécution.
    A moins que je ne délire pas, alors là je suis encore plus dans la m***e puisque ce que je ressentirait ou interprèterait au niveau des synchronicités serait malheureusement vrai et conséquent d’une volonté de nuire de la part de gens jaloux, hypocrite et silencieux (ou trop bavard dans mon dos, rapport à mes erreurs de jeunesse et de mœurs) qui ne m’apprécieraient pas et prendraient un plaisir malsain à jouer sur cette corde sensible et seraient responsable de ce mal être qui me ronge et me pousse au suicide. J’en suis là et impossible de crever l’abcès puisque c’est sub et que personne ne veux me dévoiler la vérité clairement, préfèrent jouer avec moi comme un chat avec sa proie.
    Bon ben, voila,
    (Je vais me relire parce que je crois que ce que je cherche est dans le texte.)
    Cordialement à votre écoute.
    NB
    Ou bien je fait un déni de vérité, peur d’affronter la réalité et puis surtout l’impuissance, l’impossibilité d’agir dans de telle circonstance.
    Que faire, dans le doute abstient toi.

  6. Moi jai extrêmement de synchronisiter avec les heures mirroir oui oui cest fameuse heures loll sa débuter depuis quelques mois. Au début cetait rare que mon intuition me disait de regarder l’heure mais la aujourd’hui je fais presque le tour du cadran. Je vois les hr mirroir a un minimum de 4-5 fois par jour et sa progresse tjrs. Jai chercher sur le net pour trouver des reponse a essayer de déchiffrer quest ce que cest heures veulent signifiée mais tous les sites que jai trouver me donne tjrs les mêmes définitions moi jai besoin den savoir plus que ca garantie qu’un jour je vais trouver mes réponses mais si quelqu’un peu peut être m’aider a me dire quoi faire et bien apprécierais grandement . Merci dem’avoir lu .
    Annie 35 ans GATINEAU-QUÉBEC

  7. Bonjour,

    J’ai aimé lire votre article qui m’a bien précisé ce qu’est une synchronicité. Je les ai parfois confondues avec des coincidences, d’ailleurs vu ce que vous en dites.
    Ces temps ci, je tente de vivre plus dans le moment présent et je m’ouvre davantage À ce qui m’entoure. J’espère vraiment devenir plus réceptive aux synchronicités.
    Belle journée à tous,
    Laurence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *