Limiter les effets secondaires de l’arrêt du tabac avec ce simple exercice

Pixabay 1258429

Article invité rédigé par Axel du blog DerniereCigarette

Les effets secondaires de l’arrêt du tabac sont très nombreux : stress, troubles de l’humeur, dérèglements physiologiques, problèmes intestinaux, …

Ces effets secondaires apparaissent dès le début du sevrage tabagique et représentent la principale cause de rechute.

Si vous êtes fumeur et que vous avez déjà essayé d’arrêter de fumer, vous savez à quel point ils peuvent être difficiles à supporter.

Ces différents symptômes correspondent à la réponse de notre corps au manque de nicotine.

L’addiction au tabac engendre en effet une dépendance physique.

Mais malheureusement ce n’est pas la seule, il y a également une dépendance psychologique et comportementale.

Quand on a fumé un grand nombre de cigarettes pendant plusieurs années, il n’est pas évident de se détacher de son paquet de cigarettes du jour au lendemain…

Certaines habitudes sont ancrées très profondément et deviennent quasiment des réflexes quotidiens.

Fumer une cigarette avec le café, lors d’un apéro avec des amis, après une dure journée de travail, quand on est stressé…

Le stress est d’ailleurs l’élément le plus compliqué à gérer quand on veut arrêter de fumer.

Pourquoi ?
Tout simplement car c’est le principal effet secondaire de l’arrêt du tabac et qu’il donne envie de fumer.

Or comme vous êtes en train d’arrêter la cigarette vous ne pouvez pas fumer pour vous déstresser.

Donc vous êtes encore plus tendu, et vous avez encore plus envie de fumer

Pour éviter de rentrer dans ce cercle vicieux infernal, je vous propose un petit exercice de méditation applicable au quotidien.

Ce dernier va vous permettre de vous relaxer, de vous détendre et de vous apaiser…

Exercice de méditation pour réduire les effets secondaires de l’arrêt du tabac

Cette technique de méditation est simple à mettre en place.

Vous pouvez l’utiliser n’importe où dès que vous en ressentez le besoin.

Elle se passe en deux étapes successives :

1/ Contrôler sa respiration

Le but est de réguler votre respiration et votre rythme cardiaque.

Ce sont deux éléments très importants pour votre équilibre corporel. Avoir une bonne respiration influence également positivement votre humeur et votre moral.

Voici ce que vous allez faire :

  • Inspirez lentement et profondément
  • Bloquez vos poumons 5 secondes
  • Soufflez doucement et en continu jusqu’à vider tout votre air
  • Bloquez à nouveau 5 secondes

Vous allez répéter ce cycle en essayant à chaque fois d’allonger un peu la phase d’inspiration et d’expiration.

Au bout de quelques minutes, vous allez remarquer une régulation de votre rythme cardiaque et vous aurez réussi à caler votre respiration.

Vous avez désormais une respiration profonde, équilibrée et régulièrement rythmée.
Nous pouvons passer à la deuxième étape.

2/ Faire le vide

Maintenant que votre respiration est bien maîtrisée, vous allez faire le vide dans votre tête.

Pour ce faire, vous allez vous concentrer sur la circulation de l’air dans vos poumons.

Vous allez le suivre dans ces échanges entre vos poumons et l’extérieur. Cette masse d’air qui va et vient est une énergie qui circule dans votre corps.

Il est essentiel de se focaliser dessus.
D’en prendre conscience, de l’écouter.

Une fois que vous êtes pleinement concentré sur cette énergie qui se déplace en vous, vous allez éliminer une à une toutes les pensées de votre esprit.

Commencez par celles qui sont le plus négatives.

Sortez de votre esprit les idées qui vous stressent, vos soucis, vos tracas, vos angoisses, …

Rayez tous ces problèmes de votre tête jusqu’à ne plus penser qu’à une seule chose, l’énergie qui se déplace en vous grâce à votre respiration.

Faire cet exercice pendant une dizaine de minutes par jour, ou bien quand vous êtes en manque de nicotine, vous permettra de diminuer fortement les principaux effets secondaires de l’arrêt du tabac.

Vous serez ainsi moins stressé, moins angoissé et surtout moins à fleur de peau.

Il vous fera du bien, à vous, mais également à vos proches…

Si vous souhaitez arrêter de fumer définitivement, pensez à cette petite technique de méditation dans les moments difficiles.

Bon courage pour votre arrêt du tabac.

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    exercices de relaxation pour arreter de fumer, arreter de fumer effets secondaires, arret de fumer effet secondaire, technique arret tabac

Discussion

  1. Bonjour Axel,

    Merci pour cet excellent article.

    Pour ceux qui fument peu et n’ont pas spécialement envie d’arrêter de fumer (c’est mon cas), n’ y a-t-il pas moyen de trouver du tabac sans additifs ? Voire biologique ? Ou celui du Brésil ?

    Une marque de cigarettes assez « chanceuse » et célèbre a sortit sa version « sans additifs » l’année passée (du moins en Belgique)… Je ne sais trop qu’en penser.

    Merci pour votre avis.

    Didier

  2. Merci pour ce partage.
    Fumer, c’est faire un exercice respiratoire très particulier que l’on pratique plusieurs fois par jour et que l’on associe souvent à de la détente.
    La cigarette n’est souvent que l’accessoire de ce rituel de détente.
    Et si on faisait semblant de fumer? Si on faisait exactement les mêmes respirations (long inspire, long expire, respirations normales…) sans cigarettes (mais en imaginant qu’on en a une à la main?
    Je me demande si la détente ne serait pas quand même au rdv?… 😉

Réagir

*