Choisir un zafu, un premier pas pour bien méditer

Choisir un zafu

Comment choisir un zafu (coussin de méditation) lorsqu'il y a tant de choix ?

La position du méditant est d’une importance primordiale dans beaucoup de pratiques méditatives. En étant bien positionné, il pourra permettre à son corps de bien méditer, mais pour être bien assis, il lui faut choisir un zafu (un coussin de méditation) en tenant compte de sa pratique, de sa morphologie et de ses goûts, car eux aussi sont une expression de ce que vous êtes, de qui vous êtes.

Choisir un zafu

Bien méditer en étant bien assis

Il semble évident au méditant expérimenté que la position joue un rôle primordial dans la pratique elle-même. Le débutant, lui, a plus de mal à percevoir l’importance de cette position. Il est pourtant nécessaire d’être bien assis si l’on veut bien méditer, et cela passe par le zafu, le coussin de méditation, qui doit être adapté à votre pratique et à votre personne. Conçu spécialement pour la pratique de la méditation, le zafu remplit ce rôle de manière aussi simple qu’efficace en vous permettant de basculer le bassin vers l’avant, de vous ouvrir de manière naturelle, de vous tenir plus droit.

Un zafu pour vous, et vous seulement

Choisir un zafu

Choisir un zafu - celui-ci est rempli de kapok, la fibre végétale traditionnellement utilisée

Tenez compte avant tout de votre morphologie. La largeur de votre zafu doit vous convenir, et vous êtes la seule personne à pouvoir la définir. Portez également attention à la hauteur du coussin. Il est inutile de vous torturer, avoir le même coussin que votre voisin de dojo est absolument inutile. Une fois installé sur votre coussin, vos genoux doivent toucher le sol et vous devez être naturellement en position de méditation, sans effort à fournir pour basculer votre bassin qui doit être déjà bien orienté. Vous devez vous sentir à l’aise, et cela immédiatement. N’attendez pas que votre zafu se tasse, qu’il s’écrase, qu’il se fasse, vous n’avez aucune idée de la manière dont il se modifiera et s’il le fera. Prenez soin également de vous assurer que la dureté du matériau de rembourrage vous convient. Il en va ici comme il en va pour les matelas. Certains aiment les couches dures, extrêmement fermes, d’autres les préfères souples et moelleuses. N’allez pas contre votre nature, il serait dommage d’être distrait parce que vous avez l’impression de vous enfoncer dans votre zafu ou, au contraire, parce qu’il vous semble plus dur encore que le sol.

Il n’y a donc qu’une méthode pour bien choisir son zafu : l’essayer. Personne ne pourra choisir pour vous, aussi expérimenté que soit la personne à qui vous le demanderez. Vous vous rendrez rapidement compte que les conseils d’un méditant à l’autre peuvent varier dans de grandes proportions, partir dans des directions totalement opposées… comme c’est le cas pour le ressenti durant la pratique. Pourquoi mettre votre bien-être de méditant entre les mains d’une tierce personne. Vous avez la possibilité de choisir en n’accordant attention qu’à vos attentes, profitez-en.

L’esthétique du zafu, un élément important ou purement superficiel ?

Tenir compte de l’esthétique de son zafu semble, pour beaucoup, relever de préoccupations secondaires. S’il est effectivement dommage d’en faire l’élément essentiel de son choix, pourquoi, à l’inverse, méditer sur un zafu qui ne vous plaît pas ? Optez pour une couleur qui vous permet de vous mettre dans un état d’esprit propice à la méditation. Cela vous sera utile dans un premier temps, lorsque l’état de méditation est encore fragile, difficile à atteindre. Mettez toutes les chances de votre côté lorsque vous débutez, mais sachez aussi tenir compte des codes propres à chaque dojo, à chaque groupe de pratique, à chaque pratique elle-même. Certaines règles ont une explication qui peut vous échapper au début, mais auxquelles vous ne devez pas déroger pour autant.

Choisir son zafu est une question de goût, de bien-être. Sachez prendre en compte les codes de l’environnement où vous pratiquez pour les mêler à vos attentes et vous aurez certainement fait le bon choix.

Personnellement, ce zafu 100 % bio (disponible en 4 couleurs) me convient bien !

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    coussin de méditation, zafu, coussin méditation, zafou, coussin de méditation zafu, coussin zafu, tapis de méditation, yhs-fh_lsonsw, coussin meditation zafu, comment choisir son zafu

Discussion

  1. Merci pour l’information. Méditez guérir de nombreuses maladies. L’esprit est puissant.

  2. J’ai un de ces pour mes cours de yoga et sont parfaits.

  3. Bonsoir à vous toutes et tous
    Avant ma retraite de 21 jours l’an dernier au Village des pruniers, je n’arrivais pas à me lever 1/2 heure avant pour méditer le matin , et le soir j’avvais souvent autre chose à faire…
    Depuis en devant me lever tous les jours à 5 h du matin pendant 3 semaines c’est devenu comme une seconde habitude d’autant que chez moi c’est à 6 h 30… c’est même devenu un besoin que d’aller me ressourcer sur mon zafu…
    un seul bémol à cet article, qui concerne le lien vers le choix du zafu qui pointe vers le lien d’une société qui n’a rien d’éthique .. . je préfère payer un peu plus cher (je viens de trouver un zafu pour 40 euros au village des pruniers, fait en grande partie par des moines, et dont les recettes sert à leurs œuvres…)
    Et oui … pour moi méditer, s’engager dans une pratique spirituelle , c’est aussi changer son regard sur le monde qui nous entoure.

    plein de lotus pour vous toutes et tous, Bouddha en devenir

    Michel.

    • Nathalie a écrit:

      Merci. Je trouve aussi extrêmement important de faire attention à l’éthique de nos choix en matière d’achat. Acheté bio c’est bien mais intéressez vous aux conditions de travail chez Amazon. Vous vous sentirez sans doute moins zen sur votre super coussin en coton bio.

  4. Bonjour,

    Déjà bravo pour l’article, il est vraiment top !

    Je souhaitais juste revenir sur l’aspect design et esthétique du coussin de méditation. Je connais beaucoup de monde qui ne s’en préoccupent pas mais perso je trouve ça important.

    Comme dit Cédric, c’est un tout, une ambiance générale qui permet de se sentir vraiment bien dans un environnement que l’on apprécie.

    En tout cas, super le site, mes félicitations !

    Julien

Réagir

*