Comment être plus zen grâce à votre langage corporel ?

Article invité rédigé par Romain,  l’auteur du blog le Décodeur du Non-Verbal

Le langage corporel pour être zen

Ici Romain, le Décodeur du Non-Verbal.

Depuis plus de 5 années, j’étudie les affinités qui existent entre les mouvements de notre corps et l’esprit humain.

J’étudie nos émotions, nos sentiments à travers leur manifestation dans notre gestuelle, notre langage corporel et nos postures.

Si j’emprunte aujourd’hui les clés du blog de Cédric, c’est parce que je souhaite partager avec vous un certain nombre de ces enseignements recueillis au fil des années.

Je suis persuadé qu’ils pourront vous aider à être plus zen au quotidien, qu’ils augmenteront l’efficacité de vos méditations mais aussi qu’ils deviendront une solution particulièrement efficace pour faire disparaître le stress lorsqu’il s’immisce dans vos vies sans crier gare.

Ce que je m’apprête à vous révéler, je ne l’ai aujourd’hui enseigné qu’à un petit groupe de clients triés sur le volet.

Mais parce que Cédric m’a gentiment laissé les clés du blog, j’ai décidé de vous en dévoiler certains secrets.

Êtes-vous bien installé devant votre écran ? Oui ?

Alors, c’est parti.

Le paradoxe de la méditation

Si vous êtes comme moi, vous cherchez sans doute à vivre une vie plus zen. Vous souhaitez atteindre une sorte de calme permanent dans votre esprit.

La méditation est une méthode efficace pour y arriver. Mais parfois, on se trouve face à un sacré paradoxe.

Car même si nous avons bien conscience des bienfaits salvateurs de la pratique méditative, nous arrivons à nous trouver des excuses pour ne pas s’y atteler :

  • l’envie n’est pas là ;
  • ou le timing n’est pas le bon ;
  • ou bien encore, les bienfaits de la méditation ne se font pas ressentir parce que les pensées négatives sont trop présentes.

Dans ce genre de situations, ce que vous aimeriez, c’est avoir la possibilité de retirer ce petit programme automatique dans votre tête qui vous empêche de méditer.

Ce que vous souhaiteriez, c’est pouvoir lâcher prise, en un claquement de doigts, faire disparaître ce stress ou ces idées noires afin de retrouver un état interne plus serein, plus zen.

Et à ce titre,  j’ai une excellente nouvelle pour vous !

De part mon expertise de la communication non-verbale et du lien qui unit corps et esprit, je vais vous apprendre à utiliser votre langage corporel de manière ingénieuse pour rendre votre méditation encore plus efficace et pour changer (en un éclair) vos pensées négatives en positives.

Ces dernières lignes peuvent paraître une promesse forte. Mais suivez-moi jusqu’au bout ! Car vous êtes sur le point d’apprendre un aspect innovant du fonctionnement de votre corps auquel vous n’aviez peut-être encore jamais pensé.

Utiliser le langage du corps pour méditer de façon optimale

Pour méditer dans des conditions optimales, il est important de se trouver dans un environnement approprié : endroit calme, avec un minimum de perturbations.

Mais saviez-vous qu’il est tout aussi important de vous construire un terrain fertile pour méditer ? Un terrain à l’intérieur de vous ?

Le meilleur moyen pour créer ce terrain interne propice à la méditation, c’est d’utiliser votre langage corporel.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

J’ai constaté en développant mon expertise du langage corporel (que l’on assimile aussi parfois en France à la pratique de la synergologie) que le corps communique des messages, il communique tout comme le font les mots. Voire même plus.

Mais ce que j’ai aussi constaté, c’est que votre communication non-verbale, la façon dont vous utilisez votre corps, permet de changer votre état interne.

Utiliser de manière ingénieuse, votre langage corporel permet de modifier vos émotions et ainsi vous donne le pouvoir de réguler ce qui se passe à l’intérieur de vous.

– Zen dans votre corps et dans votre tête

Vous avez très certainement remarqué que lorsque votre corps est voûté, recroquevillé sur vous-même, votre état émotionnel est souvent au plus bas.

Alors qu’à l’inverse, lorsque vous adoptez une posture où tout votre corps prend de la place, vous vous sentez mieux.

Y aurait-il un lien entre “expansion du corps et bien-être“ et entre “discrétion du corps et émotions négatives“ ?

Il semblerait que OUI.

La psychologue américaine Amy Cuddy ainsi que des recherches effectuées à Business School de Colombia ont montré qu’en tenant simplement notre corps de manière expansive pendant 2 minutes, cela augmentait notre niveau de testostérone (que ce soient pour les hommes ou pour les femmes).

La testostérone est l’hormone qui est liée au pouvoir et à la dominance – par la même occasion, ce type de postures diminue le cortisol, l’hormone du stress.

Alors pourquoi n’utiliseriez pas ce savoir pour constamment injecter des hormones positives dans votre corps juste avant une méditation ?

Car oui, on arrive ici au coeur de cet article.

En modifiant votre physiologie (corps), vous changez votre psychologie (grâce à la sécrétion d’hormones bien spécifiques et dîtes positives) – en adoptant ces postures génératrices spécifiques au bien-être, vous pouvez créer ce terrain fertile à la méditation – vous pouvez même supprimer toute once de stress (par exemple avant de prendre la parole en public) en moins de deux minutes.

Maintenant la question assez naturelle qui doit surgir dans votre esprit est la suivante : Comment ? Comment adopter ces postures ? Et quelles sont-elles exactement ?

On les appelle les postures énergisantes (pas besoin de vous faire un dessin du pourquoi du nom) 🙂

– Utiliser une posture énergisante avant de méditer

Alors quelles sont ces fameuses postures énergisantes ? Il en existe plusieurs et elles ont toutes 2 points communs : votre corps prend de la place, notamment avec les bras.

Une des postures que j’apprécie particulièrement pour se faire est l’effet catapulte dont je vous invite à regarder l’explication dans cette vidéo de la série 1jour1geste.

Appliquez cette posture pendant 2 minutes juste avant de méditer et il s’opérera quelque chose de magique dans votre corps.

Vous vous sentirez en charge de la situation, prêt et serein pour commencer votre méditation. Derrière celle posture, on peut tout à fait imaginer une bulle disant « Je gère la situation“ ou “C’est moi le boss, je suis en charge“ et c’est exactement ce qui se passe, vous êtes en charge de vos émotions. Vous envoyez à votre cerveau que vous êtes en charge de la situation.

En prenant cette attitude avant votre méditation, vous allez voir que vont disparaître de manière très rapide vos émotions négatives au profit d’émotions positives. Vous allez construire en cela un terrain propice à une méditation plus calme et plus zen.

Si vous vous intéressez au Yoga, vous ne serez pas sans remarquer l’une des particularités de cette méthode qui est justement basée sur les positions corporelles, les postures pour générer des émotions positives.

Plus de zénitude en utilisant votre gestuelle

J’espère qu’à travers ces lignes vous avez pris conscience de l’importance d’utiliser votre corps avant vos méditations.

Faites-moi maintenant une promesse.

Celle d’essayer. Celle d’adopter, lors de votre prochaine médiation, la posture énergisante que je viens de décrire.

Rappelez-vous que votre corps et la façon dont vous l’utilisez sera toujours le point de départ de votre zénitude.

C’est votre gestuelle, les mouvements de votre corps qui créent les hormones propices d’une méditation efficace.

Je vous souhaite plein de succès dans vos prochaines méditations,

Romain
Le Décodeur du Non-Verbal

Pour aller plus loin : Romain est l’auteur du blog le Décodeur du Non-Verbal sur lequel il vous livre ses meilleurs conseils pour apprendre les secrets de la communication non-verbale et développer une communication d’exception. Cliquez ici pour en savoir plus sur lui.

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    [comment se relaxer], lacher prise technique de relaxation, Méditation Guidée Lâcher Prise methode alpha, comment retrouver un corp zen, lacher prise bouddhisme, lacher prise et imperfection, Méditation Guidée Lâcher Prise à lire

Discussion

  1. Article très intéressant, on parle souvent de la respiration qui aide à réguler nos émotions mais il est vrai que la posture est également essentielle. Reprendre le contrôle de son corps pour gérer ses émotions plutôt que de laisser les émotions envahir notre corps. J’aime l’idée et la simplicité de cette technique tellement efficace.

    • Hello Mélanie,

      La respiration est effectivement une autre technique que j’enseigne dans le cadre de cette utilisation du corps pour être plus zen. Merci de l’avoir souligné en commentaire !

      Romain

  2. Merci Romain pour cet article fort intéressant.
    Pour ceux que cela intéresse, on peut notamment retrouver l’intervention de Amy Cuddy à la conférence TED sur ce lien: http://www.ted.com/talks/amy_cuddy_your_body_language_shapes_who_you_are

    David

Réagir

*