Réciter un mantra, le répéter pour aller au delà du sens

réciter un mantra
Réciter un mantra – ici le mantra Na Nach

Réciter un mantra, le répéter sans arrêt, pour le débarrasser du sens premier, du plus évident. Le plus évident est souvent aussi le moins intéressant. Cette récitation est à l’image de la méditation. Il faut dépasser les apparences et ôter les couches successives pour toucher au cœur des choses.  Réciter un mantra est une image de la méditation et, en même temps, un outil pour la pratiquer.

Réciter un mantra

Comment s’y prendre ?

Il s’agit, comme lorsque vous désirez contempler un mandala ou un morceau musical, de vous débarrasser de ce qui s’impose tout d’abord aux sens. Allez au delà des sons des mantras, du premier sens, de leurs articulations, des voyelles et des consonnes et syllabes. Pour cela, la répétition est le moyen le plus simple et le plus efficace.

Au début, vous allez être frappé par l’aspect sonore du mantra, par ces fluctuations, par les petits accrochages qu’introduisent les consonnes, par ces petits flots que sont les voyelles. À mesure que vous répéterez, tout cela vous marquera de moins en moins, au profit d’une dimension plus profonde. Vous vous arrêterez moins sur le particulier pour toucher à un aspect plus général du mantra : son organisation. Vous remarquerez la manière dont sont structurés ses sons et vous verrez qu’ils forment un ensemble.

Pourquoi réciter encore et encore un mantra ?

En continuant encore à le répéter, vous sentirez, presque soudainement, se passer une transformation. Le son semblera sortir de vous naturellement tout autant qu’il résonnera au cœur de votre être. Vous pourrez alors le laissez travailler sur vous.

Continuez à le réciter, à le répéter inlassablement. Vous le débarrassez encore de ses scories, de ce qui vous en cache le cœur. Cette quête est presque sans fin, et vous pouvez progresser encore et encore en répétant le mantra sans cesse. Ne vous attendez cependant pas à ce que le chemin soit aussi facile, quelques écueils se présenteront inévitablement, tôt ou tard, ici ou là.

Ces obstacles qui se présenteront

Si vous connaissez le sens du mantra, vous allez devoir franchir une étape supplémentaire pour l’oublier, vous en affranchir et laisser le mantra se révéler à vous au delà des mots. Les vibrations et la manière dont elles vous portent sont en fait tout ce qui doit vous importer. Le sens est bien plus profond que ce qu’une traduction peut offrir, que ce que des mots peuvent décrire.

Prononcer mal votre mantra vous privera également de la possibilité d’en tirer tout le bénéfice. En laissant la prononciation s’écraser, les sons se chevaucher, vous ne permettez pas au mantra de s’épanouir. Il ne pourra pas se développer en vous. Surtout, vous laissez votre corps prendre le dessus. Tout comme il faut veiller à sa position lorsque l’on médite pour ne pas s’affaisser, il faut veiller à bien prononcer. Si non, vous cédez à une tentation de votre corps de se débarrasser d’un effort et de se tourner vers la facilité.

De même, ne pas être concentré sur le mantra et lui seul vous privera de tout son effet. Les idées, les suggestions, les envies, les jugements ne manqueront pas de surgir, mais vous ne devez pas les observer. Vous devez être concentré sur le mantra et lui seul. Le sens du mantra, sa sonorité et ce qu’il vous évoque ne doit pas vous détourner de ce qui compte réellement : le mantra. Ne vous concentrez pas sur ce qui est extérieur au mantra ou sur ce qui n’est qu’une de ses couches supérieures. Répéter encore et encore le mantra, voilà ce qui doit vous intéresser.

Mettre un but à votre répétition est également néfaste pour votre pratique. N’attendez rien, pratiquez. Mettre un but vous détournera à coup sûr de ce que vous recherchez ou de ce que vous pouvez réellement atteindre. Ce sont là deux visions qui s’affrontent. En mettant un but, vous avancerez vers lui, et vous risquez de ne pas profiter du voyage, alors qu’il est très important. En n’ayant pas de but, en profitant de chaque pas, vous avancerez moins vite, vous risquez d’emprunter des voies sans issues, mais vous apprendrez beaucoup. Vous donnerez de la valeur à chaque pas.

Aller trop rapidement, ne vous apportera rien. Méditer et répéter un mantra n’est pas une course, vous n’avez rien à prouver. Si oui, alors vous vous êtes trompé de pratique. Oubliez votre ego, laissez-le de côté.

Réciter un mantra est un outil extrêmement efficace pour qui désire atteindre des territoires inexplorés de sa propre personne. Cette pratique ne demande aucune connaissance. Il faut simplement accepter de laisser naître en soi des sensations nouvelles. Il faut prêter l’oreille et l’œil intérieurs à des phénomènes dont on ignorait tout jusqu’alors. Une fois qu’on sait le faire, quelle richesse, quelle clairvoyance !

Méditez-vous parfois à l’aide d’un mantra ? Quel est votre mantra préféré ?

Crédit : photo par Dan Soley

Sujets abordés dans l’article :

  • Méditation avec mantra
  • Méditer avec un mantra
  • Prononcer un mantra
  • Réciter un mantra
  • Répéter un mantra


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

3 commentaires sur “3”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *