Des techniques de méditation pour débutant

En quoi la méditation des débutants est-elle différente de celle des méditants expérimentés ? Tout simplement par ce qu’elle tient compte des moindres capacités de concentration ou de prise de conscience. Elle ne porte pas sur un travail direct de l’esprit, parce qu’il vous faut encore passer par le physique pour y accéder, ce qui ne doit pas vous faire sentir inférieur.

De même, les implications plus spirituelles et philosophiques ne vous sont pas encore accessibles parce que ressentir les bienfaits de la méditation dans son quotidien demande d’avoir déjà pratiqué régulièrement depuis quelques semaines au minimum. Vous n’aurez pas non plus à vous inquiéter outre mesure de votre position. Contentez-vous d’adopter une position assise, de demi-lotus ou de lotus si vous le pouvez, vous saisirez par la suite toute l’importance de la position elle-même.

Vous êtes au début du sentier, voilà tout, il faut bien un premier pas. Il existe des techniques de méditation pour débutants qui vous permettront d’atteindre plus de calme, de sérénité, de paix, de plénitude, mais à votre rythme. Pour l’instant seuls doivent compter les améliorations et le bien-être que vous ressentez durant la pratique, c’est déjà beaucoup.

Techniques de méditation pour débutant

Quels préalables pour débuter la méditation ?

La méditation est associée à tant de dimensions philosophiques ou religieuse que beaucoup se laissent impressionner et n’osent pas tenter, s’intéresser, rejoindre un groupe de méditation zen ou bouddhique. Pourtant, rien d’autre que l’expérience ne différencie un méditant accompli d’un méditant débutant. Il ne vous faut qu’un peu de volonté pour débuter la méditation puisque vous devrez pratiquer régulièrement pour en profiter.

Il n’est pas besoin d’être déjà calme, d’être déjà capable de se concentrer pour de nombreuses heures sur un sujet, etc. La méditation est à la fois une pratique et un entraînement à cette pratique, vous n’atteindrez les qualités que vous admirez chez les méditants qu’en méditant vous aussi.

Pourquoi des techniques dévolues au débutants ?

Puisqu’il faut bien commencer, il faut bien des méthodes pour débuter. Celles-ci sont accessibles sans expérience et vous demanderont de prêter attention à des concepts encore relativement simples, avec la possibilité de les affiner jusqu’à ce que vous sentiez que vous vous détachez du trivial pour atteindre à un état d’esprit plus élevé.

Vous pourrez tout d’abord vous concentrer sur votre respiration, sur un concept simple à appréhender et accessible directement. À mesure que vous progresserez en pratiquant régulièrement, vous verrez votre manière d’envisager ces objets d’attention devenir plus profonde et se détacher des couches qui vous empêchaient d’en voir la nature véritable.

Comment méditer lorsqu’on débute ?

La pleine conscience

Si vous découvrez la méditation, vous pouvez vous orienter vers la méditation en pleine conscience. Il s’agit d’une méthode simple. Vous vous installez et vous vous concentrez sur votre respiration ou un concept de votre choix. Vous devrez étudier l’objet de votre attention sous tous ses aspects, sans toutefois le perdre de vue en vous laissant emporter par le flot des pensées. Cette simple méditation vous permettra d’entraîner votre esprit à rester concentrer. Vous verrez ainsi votre capacité s’améliorer et vous atteindrez des états de conscience plus profonds par une simple pratique régulière.

Le vide

Vous pouvez également pratiquer la méditation par le vide. Il s’agit alors de ne plus penser, ou d’essayer. Vous verrez qu’il ne faut pas chercher à empêcher votre esprit de fonctionner mais bien savoir ne pas porter votre attention sur des idées, des jugements, etc. Ils ne manqueront bien sûr pas de naître, puisque c’est la seule chose que votre esprit sache faire pour l’instant. À force de pratique régulière, vous le verrez s’assagir, vous laisser un peu de répit et se détacher de ces premières couches sur lesquelles il se concentrait pour l’instant lorsque vous considériez toute chose.

Ces techniques de méditation pour débutant vous accompagneront longtemps si vous prenez la peine d’y revenir plusieurs fois par semaine. Vous saurez que vous avez franchi un cap lorsque vous vous rendrez compte que plutôt que de parler de techniques primaires pour méditer, c’est le débutant dont la technique est primaire et demande à être affinée. Bien des pratiquants ont commencé leur cheminement avec les mêmes méthodes et sont aujourd’hui très avancés. Il n’y a pas de raison que ces mêmes techniques ne vous permettent pas d’évoluer vous aussi.

Par quelle technique de méditation allez-vous ou avez-vous débuté votre pratique ?

 

Sujets abordés dans l’article :

  • Apprendre à méditer
  • Débuter la méditation
  • Par quelle méditation commencer
  • Par quelle méditation débuter
  • Technique méditation débutant


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

6 commentaires sur “6”

  1. J’ai démarré la méditation par la méthode de Bruno Lallement qui est très progressive en découvrant son corps, puis en pacifiant le mental avant de faire d’autres exercices d’imagerie mentales et de visualisations.
    Cela m’a été très utile car il y avait des enseignements avec la pratique. Juste pratiquer sans trop comprendre ce que l’on fait peu être limitant.
    La pratique et les enseignements sont comme les deux ailes d’un oiseau, s’il en manque une. Ca ne peut pas décoller.

    1. Je ne connaissais pas la méthode de Bruno Lallement. D’après ce que j’ai vu sur son site, elle a en effet l’air progressive et complète.

      Merci pour ton analogie riche d’enseignements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *