Ondes gamma et méditation – apprenez à développer votre activité cérébrale !

Ondes gamma et méditation
Ondes gamma et méditation – apprenez à accroître vos facultés intellectuelles

Avez-vous déjà ressenti ce besoin, en arrivant à la maison après une dure journée de labeur, de vous planter face à la télé ou l’ordinateur et vous retrouver, 2 ou 3 heures plus tard, à constater que la soirée est déjà bien entamée ? Alors, vous voudriez vous activer, mais cela vous obligerait à sortir d’une sorte de bulle ? Dans cette bulle, votre esprit engourdi se plaît drôlement bien… C’est le confort des ondes alpha.

Mais vous êtes-vous déjà intéressé(e) aux ondes gamma ? Et tout d’abord, de quoi parlons-nous ?

Les ondes cérébrales

L’intensité de l’activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes. On les calcule en hertz (Hz) – un hertz égalant une ondulation par seconde. Si le graphique enregistré par un EEG est plat, c’est qu’il n’y a pas d’activité cérébrale.

Quant aux ondes générées par un cerveau actif, on les divise en 4 ou 5 fourchettes :

  • Ondes gamma : qui se situeraient au-dessus de 30 ou 35 Hz et qui témoigneraient d’une grande activité cérébrale, comme pendant les processus créatifs ou de résolutions de problèmes.
  • Ondes bêta : 14 Hz et plus, celles des activités courantes et des courtes périodes de sommeil avec rêve.
  • Ondes alpha : de 8 à 13 Hz, celles de la relaxation légère et de l’éveil calme.
  • Ondes thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil, inaccessible au commun des mortels.
  • Ondes delta : de 0,5 à 4 Hz, celles du sommeil profond, sans rêve.

Études scientifiques

Voici à présent la traduction et l’adaptation d’un article de Wikipedia expliquant pourquoi les ondes gamma nous intéressent tant. Nous verrons également leur rapport avec la méditation.

La relation entre les ondes et la méditation

Des expériences menées sur des moines tibétains bouddhistes ont démontré une corrélation entre l’état psychique transcendantale et les ondes gamma.

Le Neuroscientifique Sean O’Nuallain explique que la synchronisation des ondes gamma souligne qu’une expérience consciente est en train de se dérouler.

Son travail comporte à la fois des données simulées et expérimentées. Il met en évidence le fait que ces maîtres de la méditation qu’il a approchés ont tous la capacité de « placer » leur cerveau en état de conscience maximale.

 Groupe de moines et de débutants

Une étude réalisée en 2004, a enregistré à l’aide d’électrodes, les tendances de 8 moines aguerris durant leurs séances de méditation. En tant que groupe témoin, des méditants novices ont également été étudiés. Dans un état de méditation « normale », les deux groupes accusaient une activité cérébrale similaire.

Toutefois, lorsqu’il a été demandé aux moines de générer un sentiment de compassion objectif pendant la méditation, leur activité cérébrale s’est accrue de manière sensible. Celle-ci adoptant une « rythmique », de manière cohérente, ce qui suggère que leurs structures neuronales fonctionnaient en harmonie. Ceci a été observé à une fréquence de 25-40 Hz, ce qui correspond au rythme des ondes gamma.

Chez les novices, les oscillations étaient bien moins importantes, mais des mesures prises chez des novices de niveau plus avancé montrent un état intermédiaire, ce qui suggère que l’aptitude à générer des ondes gamma est perfectible.

Pour en revenir aux moines confirmés, un tel niveau d’ondes gamma n’avait jamais été observé chez l’homme, à l’exception étrange de relevés pris durant des crises d’épilepsie.

Les bienfaits de la méditation

De telles preuves scientifiques en matière de recherche sur la génération d’ondes gamma peuvent expliquer le sens aigu de la conscience. Elles peuvent également expliquer le bonheur et l’acuité intellectuelle qu’expérimentent les méditants réguliers. En effet, la méditation est connue pour avoir un certain nombre de bienfaits pour la santé : réduction du stress, meilleure humeur, et « espérance de vie » accrue de l’esprit et de ses fonctions cognitives.

Bien entendu, notre cerveau demeure un continent largement inexploité, même si nous disposons de plus en plus de points de repères… Bien que ceux-ci soient constamment balayés ou réajustés en fonction des dernières découvertes.

De toutes façon, là n’est pas la question, on ne vous demande pas de devenir neuroscientifique ! La question qui se posera plutôt, sera, quand vous disposerez d’un moment de calme, est-ce que vous voudrez vous contenter de générer des ondes alpha (en regardant la télé) ? Ou bien, est-ce que vous ferez l’effort de déployer des ondes bêta (lecture, sudoku…), ou encore, tenterez-vous l’expérience des ondes gamma, via la méditation ?

Il existe des méthodes audio permettant d’influer sur les ondes cérébrales durant la méditation, voici quelques liens affiliés vers certaines d’entre elles proposant des fichiers audios avec ondes gamma :

Nous avons également rédigé un article plus détaillé sur la Méditation 3G.

Sujets abordés dans l’article :

  • Bénéfices des ondes lors de la méditation
  • Méditer et ondes
  • Ondes cérébrales et méditation
  • Ondes cérébrales méditer
  • Ondes gamma et méditation


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

3 commentaires sur “3”

  1. Et je fais le lien avec les pistes explorées actuellement pour lutter contre la maladie d’Alzheimer :
    Des chercheurs de l’institut technologique du Massachusetts ont découvert qu’une stimulation à la fréquence Gamma chez des souris atteintes engendrait une réduction des protéines amyloïdes (qui forment les plaques amyloïdes responsables de l’endommagement des neurones).
    —> bénéfices de la méditation/Alzheimer ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *