Bandha et méditation – capturer temporairement l’énergie

Si le bandha est plutôt utilisé en yoga, le méditant ou la méditante peut en tirer beaucoup en l’utilisant régulièrement. Il s’agit de créer des étranglements en soi pour capturer temporairement l’énergie qui parcours le corps et lui permettre d’agir à des endroits précis. C’est aussi un bon moyen pour apprendre à la ressentir en la laissant s’accumuler avant de la libérer soudainement.

Bandha et méditation

Utiliser les bandha pour apprendre à ressentir l’énergie qui circule en soi

Les bandhas vous permettent de créer un barrage interne en vous. Celui-ci va empêcher la circulation de l’énergie et forcer cette dernière à s’accumuler. Lorsque vous relâcherez le barrage, vous ressentirez un flot d’énergie qui vous envahira, vous sentirez également une impression de plus grande harmonie, de meilleur état interne. C’est une solution très simple à mettre en place et qui vous apprendra à ressentir l’énergie qui circule en vous, comme serrer son bras pour bloquer le sang permet de le faire apparaître quand il gonfle les veines, pour en prendre conscience. C’est un exercice préparatoire à une meilleure connaissance de soi et à un contrôle plus profond de sa respiration.
Pour utiliser les bandhas, il suffit d’en connaître les postures. Elles sont au nombre de trois :

  • Jalandhara Bandha : elle s’obtient en inclinant la tête vers l’avant, pour compresser la gorge
  • Uddiyana Bandha : la cage thoracique, expansée, fait rentrer le ventre
  • Mula Bandha : la base du tronc est fermée grâce à la contraction des muscles du périnée
bandha et méditation
(1) Uddiyana-bandha et (2) Kati shakti-vardhak

Ces différents exercices, simples en apparence, vont causer un blocage de la circulation de l’énergie. Selon le bandha que vous aurez choisi, les énergies différeront quelque peu, mais attachez-vous tout d’abord à en ressentir la présence, le bouillonnement en vous. Puis, peu à peu, vous devriez devenir capable de la sentir s’accumuler, de discerner une certaine idée de quantité d’énergie en un point précis. Cela demande bien sûr énormément de temps, aussi sachez être patient. Lorsque vous aurez réussi à ressentir assez précisément cela, vous pourrez essayer de sentir la nature de l’énergie que vous accumulez selon le bandha auquel vous avez recours. C’est parfois en relâchant le bandha que vous pourrez sentir l’énergie, par différence, par le vide relatif qu’elle laissera là où elle était, par la manière dont elle remplira ce qui en était alors privé. Encore une fois, ressentir cette énergie est très long, demande énormément de travail sur soi, aussi ne renoncez pas. Vous pourriez bien abandonner alors qu’il ne vous restez qu’un pas à faire, quel dommage ce serait !

Utiliser les bandhas pour mieux contrôler son souffle vital, pour se purifier

Lorsque vous méditez, les bandhas peuvent vous aider à débloquer des nœuds de circulation d’énergie, à purifier des parties de votre être que vous sentez emplies de négativité, dans lesquelles des émotions se logent et pourrissent, vous empêchant de passer à d’autres aspects de votre vie, vous ralentissant parce que vous les traînez comme des boulets.

Il vous suffit, lorsque vous avez analysé un blocage, de travailler à créer un barrage d’énergie que vous libérerez soudainement, et cela autant de fois que nécessaire. Soyez prudent cependant, cette méthode est extrêmement difficile à supporter lorsqu’elle est bien menée et vous pourriez être remué très profondément.

Lorsque vous aurez appris à ressentir l’énergie, pourquoi ne pas pousser plus loin votre exploration intérieure ? Vous pouvez apprendre à voir comment le souffle est le véhicule de cette énergie, comment il influe sur elle et comment elle influe sur lui. Vous pouvez aussi utiliser la respiration conjointement avec les bandhas pour réunir énormément d’énergie lorsque vous en avez besoin pour passer un cap dans votre pratique méditative.

La méditation et les bandhas peuvent être utilisés ensemble à condition de ne pas aller trop vite, pour ne pas outrepasser des limites que l’on ne se connaît pas encore. C’est par contre un ensemble d’outils très pratiques pour détruire certains blocages qui n’ont pas lieu d’être.

Crédit photo : Belik Maria Aleksandrovna

Sujets abordés dans l’article :

  • Bandha et méditation
  • Bloquer l’énergie vitale
  • Capturer temporairement l’énergie qui parcours le corps
  • Méditation et bandhas
  • Yoga bloquer le prana


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *