3 conseils pour s’endormir

3 conseils pour s'endormir

Ces 3 soeurs devraient peut-être lire les 3 conseils pour s’endormir !

Qui n’a jamais eu l’impression de passer sa nuit à se retourner dans son lit, à tenter d’endiguer un flot de pensées ininterrompu, à fermer les yeux en attendant que « ça se passe ? » Aujourd’hui, nous nous penchons sur 3 conseils pour s’endormir à la portée de tout le monde.

Conseils pour s’endormir

Choisir son moment

Conseil 1 : choisir son moment. La question est simple : « Faut-il rappeler que l’on peut se coucher parce qu’on a envie de dormir ? » En d’autres termes, oui, c’est très bien de programmer son coucher en fonction de son lever, mais nous avons tous « une heure », qui est déterminée par notre rythme du moment. Alors oui, bien sûr que c’est frustrant de se coucher tôt. Mais si vous tombez de sommeil à 23h30, rien ne sert d’attendre vos 00h45 réglementaires, parce que ce moment-là venu, vous ne ressentirez peut-être tout simplement plus la fatigue, vous aurez raté l’occasion que ne se renouvellera peut-être pas avant plusieurs heures…

Ne pas insister

Le Conseil 2, quant à lui, est le pendant de ce que l’on vient de voir : ne pas insister. En effet, comme le souligne l’article de L’Expansion

Si on ne dort pas, le problème est que l’on s’énerve. Et plus on s’énerve, moins on dort ; Dans ce cas, il vaut mieux se relever et faire autre chose.

Nous cherchons toujours à avoir le dernier mot, y compris avec nous-même. Et si nous essayions un peu d’humilité, et que nous nous laissions guider par ce que réclame notre organisme ? Si ce dernier n’est absolument pas prêt à s’endormir eh bien sacrifions quelques minutes, voire quelques heures et faisons autre chose à la place. Et le lendemain, comme nous serons plus fatigué, nous nous coucherons plus tôt. Elle est là, l’humilité, dans le fait de pouvoir renoncer à un programme, un désir… ou un caprice. Fort heureusement, il existe des parades, que nous allons justement aborder dans le…

Se préparer

Conseil 3 : se préparer. Choisir 1) le bon état d’esprit, car « il est préconisé de s’interdire d’être dans le registre des préoccupations » et 2) le bon moyen de l’atteindre. Par exemple,

se changer les idées. [L]ire ou regarder un film.

ou encore

un moyen de chasser les pensées anxiogènes est de recourir aux techniques de relaxation. L’un d’elles consiste à se concentrer sur sa respiration. Il suffit d’imaginer le trajet de l’air dans son corps. Ainsi occupé, l’esprit ne pense plus.

Il convient toutefois d’éviter une trop grande stimulation : par exemple les dernières pages de votre roman policier préféré ne vont pas beaucoup vous aider à dormir !
Bien sûr, ces trois conseils pour s’endormir ne sont pas souverains et n’ont pas prétention à résoudre tous les problèmes de sommeil. Dans certains cas, seul un professionnel de santé (et je pense à un psychologue ou un sophrologue, pas un pharmacien !) saura détecter l’anomalie et y remédier. En revanche, les premières suggestions qu’il pourra vous faire… Vous venez de les lire !

Et parce que les troubles du sommeil touchent beaucoup d’entre nous, nous serions très heureux que vous nous fassiez part de vos découvertes ou expériences dans ce domaine. Alors à vous la tribune !

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    technique pour sendormir, technique pour s\endormir, techniques pour dormir, techniques pour sendormir, techniques pour s\endormir, methode pour dormir, technique pour s endormir, conseil pour s\endormir, meditation pour s\endormir, astuce pour sendormir

Discussion

  1. Merci pour cet article et ces 3 conseils. Personnellement, j’écoute un podcast ou un livre audio de façon à ce que mon attention soit sur la voie et je m’endors assez facilement.
    Si je suis trop agité, la concentration sur la respiration ne suffit pas donc quelques respirations profondes aident beaucoup. J’avais beaucoup de mal à m’endormir en période d’examen quand j’étais étudiant.
    Maintenant que ma vie est plus simple et moins agité, je n’ai plus très souvent le problème. Le problème de sommeil est relié avec d’autres aspects de notre vie.
    A méditer pour voir comment mieux vivre 😉

    • Merci bien Jonathan pour le partage de ton expérience personnelle ! Effectivement, le sommeil est l’un des aspects de notre vie faisant partit d’un tout – chaque aspect influençant les autres.

      Je n’ai jamais essayé d’écouter un livre audio, je garde l’idée en mémoire !

  2. Effectivement, il ne faut pas insister. Parfois, je m’oblige à reprendre un livre pour lire quand je n’arrive pas à dormir pour éviter de tourner en rond dans mon lit…

Réagir

*