Comment accumuler le prana et vous sentir plein de vitalité ?

Accumuler le prana
Méditer dans la nature vous aidera à accumuler le prana. Ce n’est toutefois qu’une possibilité parmi d’autres !

Le prana est la force de vie, ce souffle qui nous anime tous. Il est possible d’en profiter très simplement, en suivant quelques règles simples et qui semblent toujours de bon sens lorsqu’on les lit. Accumuler le prana vous permettra de ne plus succomber aux maladies de saison, de vous sentir toujours plein de vitalité, d’aborder la vie plus activement, plus sûr de vous, avec plus d’entrain.

Accumuler le prana

Une seule règle, se rapprocher de la vie

Le prana est le souffle de vie, il est donc important de vous rapprocher de la vie si vous désirez l’accumuler. Qu’est-ce alors que se rapprocher de la vie ? C’est simplement cesser de vous complaire dans les artifices de nourriture, de loisir, de mode de vie au profit de sources jamais taries, de sensations tout ce qu’il y a de plus directes, de réflexes plus naturels, plus proches de la vitalité là où elle jaillit et fleurit : montagnes, forêts, bords de mer, etc.

La nourriture, avant tout

La nourriture vient en premier lieu, parce que c’est peut-être elle qui nous met le plus en danger actuellement. Les aliments morts font notre quotidien, et nous nous étonnons de ce que nous manquons de vitalité. Comment pourrions-nous la créer ex-nihilo ? Il faut donc privilégier les légumes et fruits de qualité, cultivés dans de bonnes conditions et sans produit visant à détruire la vie sous une forme ou une autre. Il faut également veiller à les manger aussi rapidement que possible après leur arrachage, leur cueillette, leur mise à disposition. Évitez autant que possible les viandes, emplies de toxines, les légumes qui viennent de l’autre bout du monde, les fruits sans vie.

Vos loisirs, votre mode de vie

Si vos loisirs ne consistent qu’à fixer un écran à la recherche de sources de stimulation, si vous ne mettez jamais le nez hors de chez vous, si vous vous contentez de rêver de grands espaces sur du papier glacé, il va vous falloir faire une petite révolution dans votre quotidien. Partez à la campagne, partez au bord de la mer, en montagne, en forêt, dans un pré, dans un parc… C’est là que réside l’énergie vitale, ce sont là les sources de vie. C’est en vous baignant en leur sein que vous pourrez faire le plein de prana.

Votre mode de vie aussi doit être source de vitalité. Cessez de stagner dans un véhicule dans les bouchons, marchez, pédalez, trottez, méditez en extérieur. Ne passez plus autant de temps enfermé chez vous, prenez soin de votre jardin, promenez-vous, fréquentez des lieux où la foule circule. Là aussi, la vie s’épanouit, là aussi, vous trouverez des sources de bien-être. Si vous aimez plutôt la solitude, laissez le vent vous caresser, prenez le soleil autant que possible, ouvrez les fenêtres en grand, chassez l’air intérieur vicié et laissez l’air pur entrer. Ouvrez les volets et donnez à la lumière l’occasion de venir offrir son énergie à votre vie tout entière.

Vous voulez donc accumuler le prana pour vous sentir plein de vitalité ? C’est simple, baignez-vous dans ces sources de vitalité qui vous entourent mais que vous évitiez ou traversiez trop vite. C’est agréable et efficace, vous auriez bien tort de ne pas en profiter.

Sujets abordés dans l’article :

  • Accumuler le prana
  • Accumuler le chi
  • Accumuler l’énergie
  • Accumule le qi


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

4 commentaires sur “4”

  1. je vous remercie de ce partage d’informations, pour moi c’est du bonheur de me rappeler tout ce que je sais, mais que je n’applique pas avec assuidité, merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *