Sons isochrones et méditation – quelle utilisation et pour quels bénéfices ?

Sons isochrones et méditation
Sons isochrones et méditation : le duo qui pourra vous aider à atteindre un état méditatif plus rapidement ?

Les sons isochrones sont de puissants outils dont le méditant, expérimenté ou débutant, pourra tirer parti pour améliorer son état concentration, atteindre plus facilement et plus rapidement une situation de méditation intense. Que sont les sons isochrones et comment pouvez-vous les utiliser ? Quel lien existe-t-il entre sons isochrones et méditation ?

Sons isochrones et méditation

Les sons isochrones

Les sons isochrones sont des associations de sons de fréquences (nombre de reproduction d’un même phénomène en une seconde) relativement basses. Grâce à un léger décalage dans l’émission des sons, un battement se crée, résultant de la superposition des ondes décalées. Régulièrement, les deux ondes, de même forme, se croisent de manière identique, dégageant un nouveau schéma reproductible. Les deux dessins en créent un troisième dont la régularité peut être observée à un échelle plus grande, donc à une fréquence plus basse. C’est ce nouveau dessin qui crée le battement que l’on peut entendre. Celui-ci, d’une fréquence peu élevée mais pourtant parfaitement audible, influe directement sur le fonctionnement cérébral, favorisant des ondes particulières. Celles-ci sont également de fréquence faible.

Sons isochrones et méditation

Les ondes de basse fréquence que favorisent les sons isochrones correspondent à celles qui sont observables pendant une séance de méditation profonde. Des études menées sur des méditants expérimentés ont permis de démontrer que les ondes cérébrales en état de méditation profonde étaient d’une fréquence relativement peu élevée. Puisque c’est justement ce qu’induisent les sons isochrones, pourquoi ne pas les utiliser pour favoriser une concentration poussée, pour améliorer l’état de méditation et le faciliter ? Ce point de vue très scientifique déroute quelque peu lorsqu’on s’intéresse à la méditation. Pourtant, la méditation, malgré son aspect ésotérique, n’est pas une pratique magique déconnectée de toute approche rationnelle. Il s’agit bien de travailler sur soi en utilisant des ressources telles que le contrôle de soi, la concentration, l’étude approfondie de sa conscience, de sa manière d’envisager la réalité.

Comment utiliser les sons isochrones lors de vos séances de méditation

Lorsque vous méditez, utiliser les sons isochrones est très simple. Il vous suffit de méditer comme vous le faites habituellement tout en diffusant les sons isochrones en musique d’ambiance. Vous pouvez les écouter au casque ou sur vos enceintes, selon que vous désirez vous couper des bruits ambiants et que votre entourage supportera plus ou moins bien les battements sonores qu’ils entendront. Vous n’avez pas besoin d’être un méditant aguerri pour profiter des bienfaits des sons isochrones, mais vous ne vous rendrez réellement compte de ce qu’ils vous apportent que si vous avez déjà médité sans eux, puisqu’il vous faudra bien un point de comparaison.

Concrètement, que vont-ils vous apporter ?

Les sons isochrones vont simplement vous aider à atteindre l’état de concentration propice à la méditation. En influant sur les ondes cérébrales, ils vous aident à vous concentrer plus profondément. Ils vous aideront à dépasser d’éventuels états de fatigue, de stress, de tension musculaire… et tout ce qui pourrait vous détourner de la concentration nécessaire. Ils ne remplaceront pas à eux seuls une séance de méditation mais ils vous donnent les moyens d’accéder très rapidement à des états que seule une longue expérience offre habituellement.

Sons isochrones et méditation sont très intimement liés. L’alliance des deux vous aidera à progresser très rapidement. Les sons isochrones ne vous dispenseront pas d’un travail régulier et intense, mais ils valoriseront bien plus rapidement vos efforts et vous aideront lorsque les circonstances ne se prêtent pas à une séance de méditation. Avec eux, vous pouvez ne pas laisser les éléments extérieurs influer sur votre pratique et vous avancez plus rapidement. Ils vous aideront, surtout, à découvrir que la méditation n’est pas une pratique inaccessible.

Pour aller plus loin, voici quelques liens affiliés vers des méthodes proposant des fichiers audios avec ondes isochrones :

Si vous avez déjà essayé de méditer avec des ondes isochrones, nous vous invitons à partager votre expérience !

Sujets abordés dans cet article

  • méditer avec ondes isochrones
  • méditer avec sons isochrones
  • ondes isochrones et méditation
  • sons isochrones et méditation


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

6 commentaires sur “6”

  1. Bonjour,

    Trés bon article qui résume bien ce qu’est la synchronisation des ondes cérébrales et les sons isochrones.
    Pour ma part, j’ai acheté des enregistrements sur plusieurs sites marchand et le seul qui me soit le plus efficace et le plus agréable à écouter est chez Mental Waves (lien que vous citez d’ailleur!).
    J’ai acheté leur coffret méditation Relaxation ainsi que de nombreux autres enregistrements et he n’ai jamais été déçu et je progresse…

    Au plaisir et bonne continuation

    Sylvie

  2. Bonjour,

    Recommanderiez-vous l’utilisation d’ondes Alpha avec les sons isochrones ? Ou Theta, ou Delta ? Et même les trois regroupées avec des sons isochrones ? Peut-on les combiner ou s’il est mieux de les utiliser séparément ?

    Merci.

  3. Bonjour,
    Merci pour votre précieux article.
    Pour notre part, nous utilisons les effets dits » fantômes » de 2 notes rapprochées d’un demi ou quart de ton pour créer ces Sons isochrones. Vous pouvez retrouver des Sound Healing .
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *