Méditation et religion – comment l’un peut compléter l’autre ?

Méditation et religion
Méditation et religion sont complémentaires

La méditation est un élément essentiel de toute pratique religieuse. On l’associe, bien sûr, aux religions orientales, mais les pratiques les plus occidentales utilisent elles aussi la méditation pour se rapprocher du dieu que vous adorez. Elle vous sera utile pour dépasser les apparences et accéder au sens profond de la pratique religieuse, à l’état contemplatif permettant de dépasser le réel immédiat. Méditation et religion sont intimement liées, la première donnant tout son sens à la seconde.

Méditation et religion

Méditer ?

Si vous avez une pratique religieuse, il y a de fortes chances pour que vous méditiez, parfois sans même le savoir. Il s’agit en fait de prendre un temps pour soi, et de le consacrer à l’étude d’une idée, d’un concept. Il faut concentrer toute son attention à l’étude de cette idée, de ce concept ou à leurs applications, à leurs conséquences sur votre vie, sans jamais vous laisser emporter par le flot de pensées, en gardant l’idée ou le concept de votre choix au centre de votre étude, de vos réflexions. Vous le dépouillerez progressivement de ces apparences pour toucher à son cœur, son essence, ce qui lui donne toute sa valeur, ce qui le compose réellement.

Pratiquer sa religion de manière plus profonde

Quelle que soit votre foi, quel que soit le dieu que vous adorez, vous avez tout intérêt à méditer. En vous offrant des moments de retour sur vous, de lucidité totale sur les concepts qui portent votre religion, vous dépasserez la pratique routinière ne s’attachant qu’au respect de règles. En questionnant les principes, mêmes les plus élémentaires, vous les révélez dans toutes leurs dimensions. Vous portez votre lanterne vers de nouveau territoire plutôt que de la laisser éclairer uniquement ceux que vous connaissez déjà, ceux que l’on vous a montrés le plus souvent. Il ne s’agit pas de remettre en cause la validité des principes religieux mais bien de les découvrir entièrement, d’éclairer leurs nombreuses ramifications pour en saisir toute l’étendue.

Faire de la place en soi et ne pas en avoir peur

Méditer, c’est aussi se débarrasser des apparences. Ce n’est pas là le but, c’est un simple effet. À mesure que vous découvrirez l’essence de tout objet de méditation, vous ne pourrez plus vous satisfaire de ces enveloppes superficielles inutiles. En vous concentrant sur l’essentiel, vous ferez en vous de la place pour accueillir celui que vous adorez. Méditer, c’est aussi apprendre à ne plus avoir peur du vide. La méditation sur la vacuité vous apprendra à tarir la source de vos jugements, de vos flots continus d’idées, de vos envies, etc. Et vous serez alors disponible, vous apprendrez que vous existez en dehors de ces préjugés, de ces enchaînements de pensées. Vous avez une existence qui va au-delà. Vous toucherez à votre propre essence et vous pourrez laisser entrer votre dieu dans votre vie, parce qu’elle ne sera plus limitée à la simple évidence et encombrée par le trivial.

Méditation et religion sont donc deux éléments inséparables. Pratiquer sa religion sans méditer, c’est risquer de ne passer qu’à la surface, de ne faire qu’apercevoir les portées possibles des principes qui devraient nous animer de manière beaucoup plus riche. Méditer, c’est se débarrasser des premières couches pour contempler un cœur toujours plus riche à mesure qu’il se dépouille de ses apparences.

Pratiquez-vous votre religion à l’aide de la méditation ?

 

Sujets abordés dans l’article :

  • Croyances et méditation
  • Foi et méditation
  • Méditation et foi
  • Prières et méditation
  • Religion et méditation


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *