Guérir grâce au Qi – soignez-vous grâce aux énergies !

Guérir grâce au Qi
Guérir grâce au Qi – ici une séance de Qui Gong en pleine ville

En France, quelques décennies passées, tout au plus, il n’était pas rare de préférer aller chez le rebouteux du village plutôt que d’aller voir le médecin de la ville. Bien sûr, parmi ces « guérisseurs » se trouvaient des charlatans, mais d’autres parvenaient vraiment à guérir leurs patients. Encore aujourd’hui, quelques méthodes en médecine sont empruntées des techniques ancestrales. Les laboratoires, par exemple, s’inspirent d’une connaissance des plantes ancestrales pour mettre au point de nombreux médicaments et traitements.

Parmi ces médecines traditionnelles, l’une des plus avancées et bénéficiant des résultats les plus probants figurent la médecine chinoise. Celle-ci a de nombreuses disciplines, dont le Qi (prononcez « tchi ») Gong. Cette discipline part du principe que l’énergie vitale, le Qi, présent en toutes choses, peut être manipulé. On peut l’utiliser pour avoir un effet curateur sur le corps. Oui, vous avez bien lu, nous parlons de guérir grâce au Qi !

Guérir grâce au Qi

Cet article est basé sur un reportage étonnant. Une journaliste rend visite à un praticien, le docteur Sun, dans un établissement public, en Chine.

 

Voix féminine off : Les origines de la médecine chinoise remonte à plus de 3 000 ans. Bien des aspects peuvent sembler obscurs aux Occidentaux. Ainsi, la doctrine affirme que l’énergie vitale, le Qi est partout. On ne peut pas la voir,  mais on peut s’en servir. J’ai rendez-vous avec le Docteur SUN dans un institut public de Qi gong. Il est capable de recueillir le Qi de l’environnement puis de le libérer par les mains.

Dr SUN : (Mouvements). Votre thorax est raide comme une tige d’acier. Sentez-vous le Qi dans votre poitrine ? Comme cela. Vous sentez ?

Patiente : C’est désagréable.

Dr SUN : Oui, vous sentez le Qi dans votre thorax. C’est bon. (Mouvements). Voilà. Maintenant, regardez si vous pouvez bouger.

Patiente : Je suis détendue.

Dr SUN : Son épaule était complètement crispée. Elle ne pouvait plus bouger.

Patiente : Oui, maintenant, elle s’est détendue.

Dr SUN : Elle se sent plus légère.

Patiente : Je n’arrivais plus à soulever mes bras. Je n’arrivais pas plus haut que cela. Maintenant, ça va. Quand il intervient, j’ai l’impression qu’au bout des doigts, j’ai comme une sensation de chaud, d’enflée, comme s’il y avait quelque chose dans mes doigts. Je viens de subir une opération du sein il y a seulement 3 mois. Et pendant qu’il me manipulait, j’avais une impression que ma plaie bougeait un peu. C’était comme des contractions et une sensation de vibration. Je ne sais pas. Maître SUN a peut-être des pouvoirs surnaturels. C’est pourquoi des gens ordinaires comme moi, on n’arrive pas à comprendre comment il fait. On a l’impression qu’il peut voir ce qui se passe à l’intérieur du corps, comme sur une radio. C’est fantastique. Vraiment incroyable !

Dr SUN : Avant, moi, j’avais une maladie du sang, la leucémie. A l’époque, on ne connaissait pas grand-chose sur cette maladie. Il n’y avait pas de sang et on ne savait où s’en procurer. L’hôpital n’avait pas de solution non plus. Dans ces conditions, j’ai décidé de m’entraîner au Qi gong. J’ai travaillé pendant 8 mois jusqu’à ce que je sois guéri. Pendant ces 8 mois, tous les jours après le réveil, j’allais m’entraîner. Après le déjeuner, l’après-midi, je m’entraînais. Après le dîner, je m’entraînais. Avant d’aller me coucher, et ainsi de suite pendant 8 mois. Et au bout des 8 mois, j’étais guéri. J’étais au top de ma forme. Ce n’est qu’après que j’ai découvert que j’arrivais à détecter des maladies chez d’autres personnes. D’abord, je n’en étais pas trop sûr. Puis, j’ai observé cette capacité de plus en plus. J’ai compris petit à petit qui était malade et qui ne l’était pas. Et avec le temps, j’ai gagné en précision. C’était le résultat de plusieurs années d’observation. Ensuite, je suis passé à un autre domaine. Comment dire ? J’ai développé mes capacités.

Dr SUN : Votre cou va être difficile à guérir.

Patient : (Acquiescement).

Dr SUN : Je vais vous dire pourquoi. J’ai regardé vos cervicales. C’est votre canal lombaire. Il a rétréci.

Patient : Un rétrécissement du canal lombaire ?

Dr SUN : (Acquiescement). Votre colonne vertébrale s’est tassée. Votre colonne vertébrale rétrécit. Ce n’est pas facile à guérir. En tout cas, à l’heure actuelle, la médecine ne peut pas y remédier. Nous devons élargir le canal lombaire.

Patient : Elargir le canal lombaire ?

Dr SUN : Nous allons espacer les disques intervertébraux. Sinon, un jour, vous ne pourrez plus bouger. Vous tenez mal votre tête. Donc vos épaules vous font mal.

Patient : (Acquiescement).

Dr SUN : Et vous avez un problème aux lombaires quand vous marchez.

Patient : Oui, c’est vrai.

Dr SUN : Aujourd’hui, nous allons nous occuper de la colonne vertébrale.

Patient : Des vertèbres ?

Dr SUN : C’est cela. En plus, votre cœur ne fournit pas assez de sang. Il faut que vous soyez aussi attentif à ce problème.

Patient : Vous ne connaissez pas mon dossier médical. Comment savez-vous cela ?

Dr SUN : Il me suffit de vous regarder. Je le vois.

Patient : En me regardant ?

Dr SUN : Je vous donne juste quelques conseils.

Patient : J’enlève mes chaussures ?

Dr SUN : (Acquiescement). Ensuite, vous allez mettre votre tête dans ce trou.

Patient : Je m’allonge ? Je n’ai pas besoin de coussin ?

Dr SUN : Il n’y a pas de coussin. Faites attention au trou. Allongez-vous doucement.

Patient : Et mes mains ?

Dr SUN : Vous pouvez les mettre comme vous voulez.

Patient : C’est bon ?

Dr SUN : Mettez-vous à l’aise. Ça va ? On commence. (Mouvements). Ne bougez pas. (Mouvements). Très bien. Vous pouvez vous lever. Comment vous sentez-vous ? Essayez de bouger vos épaules et vos lombaires.

Patient : Je me sens un peu plus détendu.

Dr SUN : En fait, le Qi gong couvre un vaste domaine. Cela passe d’abord par un renforcement physique. C’est tout un processus. C’est par un travail sur tout le corps que nous pouvons améliorer notre santé. Le Qi gong peut également purifier notre âme et développer nos capacités spirituelles. Une fois qu’on a fini de cerner les capacités physiques, on utilise des énergies plus fines. D’ailleurs, on pouvait faire les mêmes découvertes que moi. On est tous pareils. Le Qi gong couvre, comme j’ai dit, un vaste domaine. Ce n’est pas seulement un entraînement sportif. C’est par la maîtrise de votre corps que vous accédez à l’étape supérieure. A ce moment-là, vous pouvez également travailler sous votre conscience, voire explorer certaines voies plus spirituelles. C’est un tout.

 

La journaliste et les consultations

La journaliste est autorisée à filmer deux consultations qui se déroulent dans une salle d’examen lambda. Celle-ci est seulement dotée d’un lit d’examen, comme dans un cabinet médical, et de planches anatomiques.

Le « Docteur » se tient debout, à distance respectueuse de ses patients. Il parle avec eux et établit très rapidement un diagnostique, puis il va commencer ses manipulations, gesticulant dans le vide. On comprend qu’il déplace le Qi. Au bout de quelques instants, il arrête, et la patiente déclare se sentir mieux ! De plus, elle dit avoir sentir des picotements dans les doigts tandis que le Docteur lui envoyait du Qi.

Deuxième cas, plus compliqué, le patient est invité à prendre place sur une sorte de table de massage matelassée. Sun entreprend ses manipulations au dessus de la colonne du patient (là où se situe le dysfonctionnement). Il entreprend de « brosser » son patient par de petits gestes doux, toujours avec les mains. A la fin de cette séance, un peu plus longue que la première, le patient déclare lui aussi aller un peu mieux.

Après cela, la journaliste cherche à en savoir plus en interrogeant le « médecin » sur lui-même. C’est là, que ça devient particulièrement intéressant.

L’histoire du médecin Sun

Sun nous révèle qu’il était un homme ordinaire, jusqu’au jour où, de nombreuses années auparavant, une leucémie ne lui soit diagnostiquée. Pour la Chine d’alors, sous-équipée, il n’y avait rien à faire au niveau de la médecine orthodoxe.

Alors, Mr Sun s’est tourné vers le Qi Gong. Mais pas en tant que simple gymnastique du dimanche. Il s’est entraîné 8 mois, du matin au soir, afin de contrôler sa maladie. Il déclare en suite que ses capacités se sont développées, sa perception et sa conscience, comme le dirait un adepte de la méditation.

Puis, il s’est rendu compte qu’il était capable de détecter les maladies des gens rien qu’en les regardant, comme devant un scanner. Selon lui, cela est le fruit d’années de persévérance et d’un entraînement rigoureux. Cela lui permet aujourd’hui d’établir un diagnostic très précis.

« Vous ne connaissez pas mon dossier médical, » demandera le deuxième patient, « comment pouvez-vous dire cela ? » Ce à quoi le Dr Sun répondra, sereinement « il me suffit de vous regarder… »

Intéressant, n’est-ce pas ? Il est possible après tout que tout cela ne soit qu’un effet placebo, ou bien de l’auto-suggestion.  Ce qui est sûr, c’est que le Qi Gong « sert à avoir une meilleure santé mais aussi à développer les capacités spirituelles » car « le corps et la conscience sont un tout. » Enfin, le Dr Sun assure que c’est à la portée de tout le monde.

Alors guérir grâce au Qi, ça semble bien possible. Nous recommandons d’essayer, car même si vous ne vous réveillez jamais un matin avec les capacités d’un guérisseur, vous vous sentirez infiniment bien.  Grâce à ce complément naturel à la méditation, vous pourriez aller loin !

Sujets abordés dans cet article

  • guérir avec les énergies
  • guérir grâce au ki
  • se guérir avec le qi gong
  • se soigner avec les énergies
  • se soigner grâce au qi


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

2 commentaires sur “2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *