Technique de méditation yogique – rééquilibrerez corps et esprit !

méditation yogique
Un homme pratiquant la méditation yogique dans un jardin

La méditation trouve toute sa place dans la pratique du yoga et ce dernier est un allié de la première que vous avez tout intérêt à utiliser pour faire de votre corps un support à la hauteur de votre esprit et des développements que vous désirez lui apporter. Où pratiquer la méditation yogique ? Qu’a-t-elle à vous apporter ?

Méditation yogique

Que peut vous apporter la méditation yogique ?

La méditation yogique allie le travail sur le corps et sur l’esprit dans une même pratique. Elle vous permet donc d’harmoniser ces deux composants de votre être pour vous permettre de vous sentir réuni, plus entier. L’on privilégie généralement l’un ou l’autre de ces deux aspects de notre personne, souvent avec la meilleur volonté du monde. On se retrouve alors à pratiquer un sport d’une manière intensive, pour oublier des soucis, pour ne plus penser à une situation stressante, etc. On peut aussi chercher à s’enrichir spirituellement tout en laissant notre corps de côté, en ne lui offrant pas ce dont il a besoin. On s’étonne alors de ce manque que rien ne sait combler, de cette impression de déséquilibre, de la fatigue permanente, physique ou mentale, que l’on ressent malgré tout le repos que l’on prend.

En pratiquant la méditation yogique, vous rééquilibrerez corps et esprit, en mettant le plus fort au service du plus faible. Lorsque vous aurez retrouvé cette harmonie, vous pourrez travailler d’une manière plus complète, holistique. Pratiquer la méditation yogique est souvent le meilleur moyen de prendre conscience de ce besoin d’unité que l’on néglige trop souvent. C’est en s’intéressant à cette pratique que l’on met en évidence les manques auxquels l’on ne prêtait pas garde, ceux que l’on oubliait ou que l’on refusait de voir. Vous verrez votre perception de ce que vous êtes s’affiner nettement. Des phénomènes très simples seront d’abord mis en évidence. Un stress ressenti crée des crispations, des tensions corporelles. Inversement, des gênes physiques peuvent influer sur votre mental, votre esprit, d’une manière certaine. Ainsi, une respiration saccadée vous poussera à avoir des pensées plus angoissées, à ressentir du stress. Une position de repli sur vous-même vous donnera un sentiment d’infériorité, etc. C’est en apprenant à prêter attention à tout cela, d’abord, puis à agir physiquement ou spirituellement que vous pourrez évoluer beaucoup plus librement, aller beaucoup plus loin. Mais ce travail est complexe, puisqu’il mêle plusieurs aspects, puisqu’il demande à ce que vous avanciez sur deux voies en même temps, tout en ne les considérant que comme une : vous-même. Progressivement, la perception de l’intrication du corps et de l’esprit s’affinera et vous pourrez agir de manière plus subtile, sur des phénomènes toujours plus délicats.

Pratiquer la méditation yogique

Les apports du yoga et de la méditation combinés sont très nombreux, très riches. Les risques de mal pratiquer sont aussi multiples. Les positions yogiques et les mouvements sont le fruit de nombreuses recherches spirituelles et corporelles, héritage d’un savoir longuement travaillé, longuement expérimenté, remis en questions avant d’être fixé dans ses développements les plus reconnus. Pratiquer la méditation yogique vous demande de prendre garde à votre corps en même temps qu’à votre esprit. Il vous faut constamment corriger votre position, sans pour autant être détourné de votre cheminement spirituelle. Qu’un seul geste soit mal exécuté, qu’une position varie un peu trop de la forme fixée et vous risquez de passer à côté du but, de vous faire mal, de ne pas voir vos énergies circuler correctement, etc.

Pour être sûr de bien pratiquer la méditation yogique, pour ne pas stagner d’une manière frustrante et risquer de vous décourager, faites-vous accompagner. Vous profiterez ainsi d’un œil extérieur et des conseils avisés d’un accompagnateur expérimenté qui vous permettra de ne pas détourner les positions de leur but initial, de ne pas privilégier un aspect plutôt que l’autre puisque c’est justement l’harmonie que vous recherchez.

Est-ce que cette technique de méditation vous intéresse ? Nous vous vous invitons à partager cet article pour la faire connaître !

Sujets abordés dans l’article :

  • Méditation yoga
  • Méditation yogi
  • Méditation yogique
  • Méditer comme un yogi
  • Yoga méditer


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

6 commentaires sur “6”

  1. Bonjour Fabien,

    Intéressant d’allier corps et esprit dans une même pratique. C’est vrai que le corps n’est pas dissocié de l’esprit. Nous prêtons effectivement notre attention soit à l’un soit à l’autre. Merci de rappeler l’importance de créer une harmonie entre ces deux pôles.

    @ Gérard: Tant que c’est 60 000 tout va bien, au delà c’est grave ! 😉
    Observe tes pensées, regarde comment elles se construisent et déconstruisent. Elles sont changeantes. Tu ne peux à vrai dire pas les contrôler. Tu auras plus de pouvoir sur tes pensées lorsque tu gagneras en stabilité. Il n’y a pas vraiment de « technique ». La seule « technique est d’être conscient de ses pensées au moment ou elles se produisent.
    Sinon pour retrouver la sérénité pratique !

    Cédric (seconnaitre)

  2. auriez vous une technique pour contrôler les quelques 60000 pensées que l’on peut avoir chaque jour ?
    Auriez vous un moyen pour retrouver la sérénité après un passage à vide très important ?

  3. Ping : Jnana Mudrâ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *