Méditation et relaxation, quel lien ?

Méditation et relaxation
Méditation et relaxation dans l’eau

Si l’on imagine bien que la méditation implique la relaxation durant sa pratique, comment une pratique régulière peut-elle influer sur toute votre vie et vous permettre un état de plus grande relaxation générale ? En d’autres termes, quel et le lien entre méditation et relaxation ?

Quel que soit le type de méditation que vous aurez choisi de pratiquer ou d’essayer, vous retrouverez des traits communs propres à la méditation au sens le plus large.

Méditation et relaxation

Vous apprendrez tout d’abord à mettre un frein au flot de pensées que l’esprit aime à engendrer lorsqu’on lui laisse le champ libre. Combien de fois vous êtes-vous retrouvé à penser à une idée éloignée de votre observation de départ par simple enchaînement de pensées, sautant de l’une à l’autre par des rapports parfois très difficiles à expliquer ? En apprenant à limiter ce flot d’idées, de pensées, vous apprendrez à discipliner votre esprit pour qu’il ne soit plus une source de perturbations lorsque vous chercher à vous concentrer, pour en faire un allié plutôt qu’un ennemi.

Vous apprendrez à refaire attention aux sensations de votre corps, à ces informations que l’esprit ne juge plus utiles. Vous réapprendrez à sentir votre corps, à lui prêter l’attention qu’il mérite. Sa manière de se positionner, la manière dont vous respirez reprennent du sens, et vous vous positionnez dans l’instant, sans projections vers le futur, sans influence du passé. C’est aussi le moyen d’en retrouver un contrôle plus fin.

Vous prêterez à nouveau attention à votre respiration, et vous sentirez ainsi toute l’importance qu’elle a sur votre humeur et sur le contrôle de votre bien-être. Cet automatisme redevient un acte conscient que vous pourrez même utiliser pour contrôler vos émotions dans des situations de stress.

Qu’est-ce que cela permet au quotidien ?

En apprenant à contrôler vos flots de pensées, vous retrouverez une capacité de concentration. Vous retrouverez également la possibilité de ne plus vous projeter sans cesse dans un futur hypothétique. Trop souvent, l’on n’arrive plus à se satisfaire de la réalité, au profit de rêveries avec lesquelles le quotidien ne supporte que très mal la comparaison. Vous reprendrez pied dans la réalité de manière plus sereine.

La méditation régulière vous apportera un tout autre regard sur votre corps. Vous prendrez conscience de tensions dans vos muscles, celles-ci découlant parfois de crispations provenant de votre mode de vie, de votre entourage, de votre profession, etc. En desserrant vos mâchoires, en relâchant vos poings pour libérer vos mains, en dénouant ces muscles dorsaux malmenés par de longues stations au bureau, vous ressentirez physiquement d’abord, mentalement ensuite un sentiment de libération, vous ressentirez dans tout votre être qu’une crispation disparaît. Tout votre corps sera plus disponible, parce qu’il ne sera plus mobilisé pour rien, les crispations n’ayant jamais résolu les problèmes.

En prêtant plus d’attention aux sensations corporelles, vous lierez corps et esprit à nouveau, comme cela doit être parce que vous êtes un être constitué d’une partie physique ET d’une partie spirituelle. Nier l’une ou l’autre de ces composantes ne peut qu’aboutir à un déséquilibre néfaste. Votre corps physique redeviendra l’hôte de votre être spirituel, et ce dernier le servira de meilleure manière. Vous ressentirez un sentiment de plénitude, de réunion intérieure.

Le contrôle que vous acquerrez sur votre respiration vous permettra de disposer d’un outil redoutablement simple et efficace pour gérer des situations de stress, pour retrouver rapidement votre calme, pour mettre fin à des angoisses. Vous découvrirez que tout comme le corps a besoin d’eau, vous avez besoin de respirer. Cette simple évidence est souvent bien mal considérée. Vous vous rendrez compte que vous respiriez mal comme l’on peut se rendre compte que l’on s’hydrate mal. Le bien-être physique découlant d’une meilleure respiration se traduit également par un repos de l’esprit qui n’est plus obligé de compenser un mal-être physique latent.

Le fait même de méditer vous demandera de vous extraire du rythme peut-être trépident de votre vie. Il vous faudra prendre du temps pour vous et accepter de le faire malgré tant d’obligations, finalement secondaires. Méditer vous demandera un engagement qui vous poussera à ralentir, pour vous relaxer et penser à vous. Vous le méritez bien.

Avons-nous répondu à vos attentes sur le lien entre méditation et relaxation ? Nous vous invitons à exprimer votre opinion en grâce à un commentaire !

 

Sujets abordés dans l’article :

  • Lien entre méditation et relaxation
  • Méditation et relaxation
  • Méditer pour se relaxer

Sujets abordés dans cet article

  • Méditation
  • Relaxation


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *