L’auto-hypnose vous donne les clés pour accéder à votre propre bien-être

auto-hypnose
Pourquoi ne pas essayer de vous détendre en utilisant l’auto-hypnose ?

L’hypnose jouit d’une bien mauvaise réputation tant les émissions diverses la ridiculisent par des numéros de foire ou de grand spectacle. C’est pourtant un outil de bien-être extrêmement efficace et puissant. Elle est d’ailleurs utilisée en lieu et place d’anesthésiants pour certaines opérations légères ou comme moyen de traiter de petits troubles psychologiques ou pour alléger des soucis plus lourds. L’auto-hypnose, sérieusement utilisée, vous donnera le moyen de vous relaxer et d’interagir avec votre être profond.

L’auto-hypnose

Comment fonctionne l’auto-hypnose ?

L’hypnose consiste à vous faire accéder à un état modifié de conscience. Vous restez conscient mais vous êtes dans état plus profond que la vigilance habituelle. L’état d’hypnose est souvent comparé à celui que vous pouvez connaître en conduisant sur un trajet que vous connaissez par cœur. Vous tournez exactement où il le faut à chaque carrefour et suivez les virages sans même en être conscient, parce que vous êtes alors concentré sur un sujet tout autre que la conduite et que vous pouvez l’étudier, le décortiquer, l’envisager parfois sous un tout nouvel aspect. Vous atteignez alors un état hypnotique vous donnant accès à une capacité très forte de concentration. Il est possible d’expérimenter cet état hypnotique en pratiquant les activités les plus banales parfois, mais l’on ne sait pas toujours que l’on est dans cet état avant de l’avoir expérimenté par l’hypnose elle-même. L’hypnose peut être atteinte avec l’aide d’un spécialiste qui utilisera une induction pour vous conduire à cet état autre. En prendre conscience et le pratiquer au préalable vous permettra de faciliter votre capacité à l’auto-hypnose par la suite puisque vous vous retrouverez en terrain connu.

L’auto-hypnose, ou l’hypnose sans hypnothérapeute

L’auto-hypnose est la capacité d’atteindre cet état de conscience modifié de manière volontaire, contrôlée et sans avoir recours à un hypnothérapeute, au moins dans un second temps. Il vous faudra le plus souvent commencer par un recours à des séances d’hypnose. Vous pourrez ainsi apprendre à reconnaître cet état, puis les moyens d’y accéder, pour finalement vous passer d’induction hypnotique extérieure. Vous maîtrisez ainsi votre propre hypnose, vous créez votre état hypnotique à chaque fois que vous le désirez, sans aide extérieure. Vous pouvez également vous passer d’un hypnothérapeute en ayant recours à des méthodes sur CD ou à des livres sur l’auto-hypnose (celui de Kévin Finel sort du lot – Auto-hypnose : Un manuel pour votre cerveau). Bien sûr, les résultats sont parfois plus longs à obtenir et vous devrez recouper vos seules perceptions avec les textes pour être sûr que vous êtes sur le bon chemin.

L’utilisation de l’auto-hypnose

Atteindre soi-même l’hypnose est une chose, mais à quoi cela va-t-il vous servir ? Vous allez pouvoir entrer dans un rapport plus fort et plus direct avec votre inconscient, d’où découlera souvent une capacité impressionnante à trouver des solutions inédites à des problèmes sur lesquels vous butez irrémédiablement, tournant autour des mêmes fausses solutions, tombant dans les mêmes impasses. Vous pourrez également utiliser ce rapport plus direct pour pratiquer des suggestions. Ainsi, vous pourrez vous aider vous-même et très simplement à arrêter de fumer, à améliorer votre capacité de concentration, etc. Tout ce à quoi sert l’hypnose, l’auto-hypnose vous le permettra. L’auto-hypnose est également utilisée pour atteindre un état très profond de relaxation et obtenir ainsi la possibilité de réguler votre niveau de stress à volonté. En effectuant régulièrement des séances d’auto-hypnose, vous apprendrez à l’utiliser plus efficacement, en tirant parti des résultats de vos précédentes tentatives.

L’auto-hypnose vous donne les clés d’un mieux être que vous pourrez totalement contrôler, dont vous disposerez à loisir et que vous pourrez utiliser comme bon vous semble, à condition d’y travailler.

Avez-vous déjà essayé l’hypnose ou l’auto-hypnose ? Quelles ont été vos impressions ?

Sujets abordés dans cet article

  • atteindre l’état hypnotique par soi-même
  • auto-hypnose
  • auto-hypnose et relaxation
  • l’hypnose à la demande
  • s’hypnotiser


Partagez notre article sur vos réseaux sociaux


Vous pourriez également apprécier

6 commentaires sur “6”

  1. Ah, l’hypnose !

    Article pertinent, il aide bien à démystifier cet art.
    Et puis, un blog sur la méditation est obligé de parler au moins une fois d’auto-hypnose 😉

    Le livre Auto-Hypnose, Un Manuel pour Votre Cerveau de Kévin Finel est très intéressant. Je trouve aussi que c’est le meilleur en français.
    Un bon complément est son autre livre Apprivoiser le Changement Avec l’Auto-Hypnose, qui donne une autre approche ludique.

    A très bientôt,
    Quentin Cottereau

  2. Je suis contente de voir que la façon d’aborder l’hypnose ici est la bonne! Tellement de choses sont dites, qui n’ont rien de commun avec l’hypnose (certains la compare à une transe, quelque chose de ce genre, ou à une réminescence des souvenirs, alors qu’il s’agit simplement de notre capacité à revenir de nous même à ces souvenirs)…
    Cet état, j’ai plusieurs fois eu l’occasion de m’y trouver… en faisant la vaisselle! L’effet eau chaude + acte ne nécessitant pas de réfléchir me permet de temps en temps de revenir à des préoccupations autres, plus importantes, plus profondes… Je n’ai jamais été certaine que ce soit cet état, n’ayant jamais était sous hypnose, mais à la description, oui, ça correspond!

  3. La méditation profonde, pratiquée trés régulièrement, mène a cet état de conscience modifié, et sans thérapheute 😉
    Namasté a tous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *