Quels sont les bénéfices de la méditation ?

bénéfices de la méditation

Les bénéfices de la méditation sont nombreux et prouvés !

Si vous ne devriez pas méditer pour en retirer quelque chose, il est parfois un peu démotivant de le faire pour rien. Il existe d’indéniables bénéfices à pratiquer la méditation, certains étant rapidement sensibles, d’autres demandant plus de temps et de constance pour se révéler. Quels sont donc les bénéfices de la méditation ?

Les bénéfices de la méditation

Un plus grand calme, même dans l’adversité

Dès les premières séances de méditation, on est généralement étonné par le calme dont on peut faire preuve dans certaines situations. Si ce calme est tout d’abord fragile, s’il se manifeste en premier lieu par un petit temps avant que la tempête ne fasse rage, il devient de plus en plus profond et important à mesure que l’on pratique, que l’on médite profondément, que l’on en fait une habitude. Pourquoi ce calme ? Parce que vous apprenez à ne plus laisser libre court à vos idées, à vos envies, à votre esprit. Sans le brider, vous vous contentez de l’observer durant la méditation. En dehors des séances, cette observation devient de plus en plus aisée et naturelle. L’esprit s’exprime mais il n’est plus le seul à décider, il ne vous submerge plus, il n’étouffe plus la prise de décision, la rationalité.

Une meilleure appréhension de ce qui vous entoure

En apprenant à méditer, vous apprenez à dégager le cœur de chaque chose des nombreuses couches qui l’entourent. Vous plongez de plus en plus profondément dans la nature des choses, des êtres, des idées dont vous faites les sujets de vos observations. En méditant régulièrement, les premières couches ne vous apparaissent même plus tant vous savez qu’elles sont éloignées de la vérité et de la nature vraie. Dans votre vie quotidienne, cela se traduit par une meilleure capacité à observer le cœur des choses plutôt que leur carapace et les couches supérieures.

Une plus grande attention à vos sensations, ce qu’on appelle souvent l’intuition

En dégageant votre attention de la charge des apparences, vous lui permettez de devenir plus sensible, plus fine. Et parce que la méditation fait que vous affinez toujours plus votre perception, les sensations les plus ténues peuvent enfin prendre de la place, peuvent enfin être observées dans toute leur richesse, devenir le centre des attentions, être soumises, elles aussi, à une observation minutieuse. Vous apprendrez alors à être plus vigilent aux informations que vous envoient vos sens. Très rapidement, vous allez découvrir qu’ils effectuent un travail constant d’analyse, d’assimilation des informations qu’ils reçoivent, avant de vous fournir, à leur tour, des informations que vous pourrez utiliser vous aussi si vous savez les percevoir.

Un autre sens des priorités

S’asseoir pour méditer demande de revoir son emploi du temps. La télévision, les sorties inutiles pour tuer le temps et tout ce que vous faites par pure habitude et sans goût vous semblera bientôt futile. Vous préférerez bientôt consacrer un peu de votre temps à la méditation. De même, vous allez devoir imposer ce moment à votre entourage, pour ne pas être dérangé sans cesse, interrompu pour des broutilles, etc. Vous allez apprendre le sens de l’engagement dans une pratique et les sacrifices à faire sur le moment pour retirer quelque chose par la suite.

Quels sont, alors, les bénéfices de la méditation ? Ils sont simples, vous allez bientôt mieux vous connaître et travailler à faire de votre vie un révélateur de votre personnalité, que ce soit en revoyant vos valeurs ou en faisant ce qu’il faut pour qu’elles aient leur place dans votre vie.

Qu’est-ce que la méditation vous a apporté de positif dans votre vie ?

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    quels sont les bienfaits de la meditation

Discussion

  1. Philippe a écrit :

    Bonjour,
    Je viens d’arriver sur votre site. Je suis débutant et je me renseigne sur la méditation. J’ai lu plusieurs articles, votre site est intéressant.
    J’ai une question qui me vient : de ce que j’ai compris, pour méditer il faut focaliser son attention sur sa respiration ou sur des parties de son corps. Comment peut-on arriver à une meilleur connaissance de soi et un plus haut niveau de conscience en réfléchissant seulement à sa respiration ou en écoutant ses sensations, c’est-à-dire sans intellectualiser la pensée ni réfléchir à des concepts concrets? Est-ce plutôt un travail sur l’intuition et le ressenti que sur l’intellectuel?

    • Brand Véronique a écrit :

      bonjour, Je suis également débutante et je puis affirmer que la méditation apporte tout cela. J’ai même l’impression que méditer « décuple » certain sens, comme par exemple l’ouie (pour moi). Et pour ce qui est de la nouvelle perception de soi, je suis convaincue que le travail de nettoyage a déjà commencé à opérer. Je suis sensible à des choses dont je ne l’étais pas avant. En fait, pendant que l’on se concentre sur ses sens, comme la respiration, et bien l’inconscient fait son travail de refaire surface. Je pense que ces nettoyages sont nécessaire et la méditation est une méthode intéressante à suivre. Se concentrer sur SOI et non sur le voisin. Penser à soi, être face à soi. Avez vous remarqué les émotions qui montent parfois pendant la méditation ? Avez vous déjà sourit ? Avez vous déjà pleuré ? et bien, je suis convaincue que si l’esprit sort ces émotions, c’est pour les évacuer et de se fait, faire ressortir notre propre essence.

  2. Bonjour,

    Très bon article sur les bénéfices de la méditation que je ne cesse de découvrir depuis quelques mois.
    En effet, j’ai eu la chance de visiter un temple bouddhiste où je me suis initiée à l’exercice de la méditation.
    Pour moi qui suis de nature très dynamique et difficile à canaliser, la découverte de la méditation m’a réellement révélé l’existence d’un nouveau monde.
    Je continue désormais à méditer régulièrement; même si je suis encore débutante et que les séances ne sont toujours pas toujours une réussite, je constate déjà des changements sur ma vie. J’arrive par exemple à me détacher davantage de certains évènements qui me mettaient d’ordinaire en état de stress et je suis beaucoup plus attentive à l’environnement qui m’entoure.
    Je n’aurais jamais imaginé de telles répercussions en si peu de temps !

  3. remy a écrit :

    moi quand je médite je ressens des fourmilles dans mes jambes et mes mains puis de l’air glace sur mes chevilles et si je me leve la tete me tourne c’est vraiment bizarre

  4. mercier a écrit :

    bonjour,
    Je découvre actuellement la méditation étant une personne très stréssé atteinte de douleurs dorsale et cervicale je souhaite refaire connaissance avec mon corps et mon esprit en éloignant les points négatifs de mon corps et retrouver une énergie sereine et calme .

Réagir

*