La méditation mandala pour trouver une place dans votre univers

méditation mandala

méditation mandala - Lotus central du mandala Shingon de la matrice, le Garbhadhatu, représentant Mahavairochana, entouré de quatre Adibuddhas (dorés) et de quatre Bodhisattvas (blancs).

Utiliser un mandala comme objet de méditation permet tout d’abord de fixer ses pensées. C’est, toutefois, un outil très puissant qui vous permettra beaucoup plus que cela. Cercles, carrés, formes longues ou courtes, ouvertes et fermées y trouvent leur place de manière très harmonieuse. Le mandala est une représentation de l’univers, de ses composants. En lui consacrant votre attention, en apprenant à l’observer très profondément, vous apprendrez à trouver votre place dans un ensemble vous paraissant peu harmonieux. Vous apprendrez aussi à trouver une certaine harmonie dans un ensemble apparemment confus.

La méditation mandala

Trouver une harmonie au milieu d’un apparent enchevêtrement

Si vous observez le plus complexe des mandalas en gardant le nez collé contre le support, vous ne verrez que confusion, formes inachevées, croisements disgracieux, couleurs brusquement interrompues et étonnamment disposées. Prenez du recul, et vous verrez graduellement se créer des formes plus riches, des agencements plus harmonieux, des reprises de formes créant comme des refrains dans l’ensemble. Prenez encore un peu de recul et les aspérités disparaîtront, au profit d’une impression de lissé, de douceur, de fini plus agréable.

méditation mandala

méditation mandala - Kalachakra, la roue du temps

Il en va de même pour l’univers. Il n’est constitué que de reprises d’un même schéma : un noyau, autour duquel gravite des satellites. De cet assemblage simple, une infinité de dispositions sont créées. Malgré les différences, des similarités existent. Pourtant, si l’on garde le nez sur ce qui nous entoure, il semble qu’il n’y ait que chaos, inachèvement, différences, ruptures abruptes. Le monde demande parfois qu’on lève le nez, qu’on prenne du recul. C’est là le prix pour y trouver une certaine harmonie, malgré toutes les différences, tous les motifs qu’il faut y faire vivre, qu’il faut associer. Les aspérités disparaissent alors pour laisser la place à plus de douceur, à des formes plus riches, plus complexes que ce que l’on peut voir si l’on regarde de trop près. Est-ce à dire qu’il faut s’aveugler pour autant ? Non, naturellement. Il existe des tas de défaut dans tout ce qui nous entoure. Mais il ne faut pas se concentrer sur ces aspects des choses, au risque de passer à côté de leur beauté globale, de l’harmonie qui existe dans leur ensemble et dans la manière dont ils se juxtaposent, dont ils dialoguent les uns avec les autres.

Trouver sa place dans un ensemble

Le mandala est fait d’une juxtaposition de formes ayant peu en commun. Des formes aux angles aigus voisinent avec des arrondis, les pleins, avec des creux. Méditer sur le mandala, c’est découvrir la manière dont toutes ces formes sont juxtaposées malgré leurs différences pour former un ensemble harmonieux. C’est apprendre à trouver à chacune la place qui lui revient au milieu de cet ensemble. Les contraires se mettent en valeur, dialoguent, se répondent. Si l’on s’attache à décrire chaque forme, elle semble n’avoir aucune place au milieu de l’ensemble. Si l’on regarde l’ensemble, alors, au contraire, chaque forme est exactement à sa place.

La méditation mandala vous apprendra à trouver la vôtre, à comprendre comment vous pouvez faire dialoguer vos différences avec celles de vos proches, de votre entourage. Plutôt que de chercher à être comme tout le monde, profitez de la méditation mandala pour trouver ce qui fait que vous êtes unique, et mettez-le en valeur d’une manière harmonieuse. Apprenez comment vous pouvez mettre ces différences au service de votre monde, de l’ensemble auquel vous appartenez.

Avez-vous déjà méditer à l’aide d’un mandala ? Quel en a été le bénéfice ?

Vous pourriez également apprécier :


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
    meditation mandala, mandala meditation, comment utiliser un tally counter pour méditation, mandala et meditation, méditation sur le mandalas

Réagir

*